Troyes : Suk visé par des propos racistes contre l’OM ?

Federico Pestellini / Panoramic
La Ligue 1 est revenu au premier plan cette saison sur les plans du spectacle et du niveau de jeu. Un rafraichissement bienvenu au pays du Championnat de France, souvent raillé ces dernières années. Mais la L1 est aussi malheureusement marquée par plusieurs incidents depuis l’ouverture de l’exercice 2021-22. Plusieurs incidents dans les stades ont terni l’excellente entame sur les terrains. Et ce mardi soir, à la veille de la 15eme journée, une nouvelle affaire surgit.

Des propos racistes à l’encontre de Hyun-Jun-Suk

Elle implique Troyes et l’Olympique de Marseille qui se sont affronté dimanche soir en clôture de la 14eme journée. L’OM l’avait emporté 1-0 grâce à un but de Lirola. L’ESTAC avait perdu mais mardi soir, il ne s’agit pas de sportif. Selon des images TV captées par Prime Video, l’attaquant sud-coréen de Troyes, Hyun-Jun-Suk, aurait été victime de propos discriminatoires et racistes faisant référence aux origines asiatiques du joueur. La rencontre était à huis clos, permettant aux micros du diffuseur de la Ligue 1 d’enregistrer des propos déplacés, sans qu’il soit possible d’identifier formellement leur source.

Troyes : « Ces propos sont tout bonnement inacceptables »

« S'il est absolument hors de question de donner écho aux paroles captées par les micros d'Amazon Prime ce dimanche, ces propos sont tout bonnement inacceptables et viennent entacher une discipline, le football, qui se veut par essence multicolore et multiculturelle. Le club condamne fermement toute forme de racisme ou de xénophobie. L'ESTAC soutient toutes démarches entreprises pour lutter contre ce fléau. Le club épaulera et soutiendra le joueur dans les actions qu’il souhaitera entreprendre », explique le club troyen dans un communiqué publié mardi soir.

La commission de discipline de la LFP va se saisir de cette affaire selon RMC qui indique que « l'auteur des propos risque donc d'être sanctionné ».

>