Saint-Étienne : Les sanctions de la commission dévoilées

Panoramic

L'ASSE a été la cible de nouvelles sanctions sans être trop accablée. Le 23 avril dernier, le match entre les Verts et l'AS Monaco (1-4) avait été le théâtre de nombreux incidents en tribunes. De multiples jets de fumigènes et une utilisation intensive d'engins pyrotechniques provoquant deux interruptions du match s'étaient déroulés. Dans un premier temps, la commission de discipline de la LFP avait prononcé un huis clos total de l'enceinte stéphanoise à titre conservatoire. Ce mercredi soir, l'instance a de nouveau effectué un point sur ce dossier.

Fermeture pour trois matchs d'une tribune à Geoffroy-Guichard


"Après lecture du rapport d’instruction, la Commission prononce les décisions suivantes à l’encontre de l’AS Saint-Étienne : Levée de la mesure conservatoire. Un match à huis-clos total par révocation de sursis (déjà purgé dans le cadre de la mesure conservatoire). Fermeture pour trois matchs de la Tribune Snella du stade Geoffroy-Guichard", peut-on lire sur le communiqué officiel. Les Verts disputant leur dernier match de la saison de Ligue 1 à l'extérieur ce samedi contre Nantes (21 heures), la sanction concernant la fermeture de la Tribune Snella sera purgée lors du prochain exercice. 19ème du classement avant la dernière journée, l'ASSE pourrait disputer son éventuel barrage retour contre le vainqueur du play-off 2 de Ligue 2 (Auxerre ou Sochaux) avec du public dans son stade.

Reims a également été sanctionné. En raison du déploiement d’un drapeau à connotation raciste dans l’espace visiteur rémois à Lorient lors de la 35ème journée, le club champenois a écopé d'une fermeture pour deux matchs avec sursis de son parcage visiteurs.

>