Rudy Gobert : «Quand Messi est arrivé, j'étais dans le même hôtel»

Dans le cadre de l'action solidaire « Change le game » lancée en décembre dernier par Yop, et fruit du partenariat entre la marque et la Rudy's Kids Foundation, les contres réussis par Rudy Gobert à domicile avec Utah (109) ont permis à Yop de reverser 54 500 euros (500 euros par contre réussi par "Gobzilla") à la Rudy's Kids Foundation et, par extension, pour le secours populaire. Le récent vice-champion olympique avec les Bleus revient pour nous sur ce plaisir d'avoir pu contribuer à favoriser le destin de nombreux jeunes. Dans cette troisième et dernière partie de l'entretien, Gobert, également grand passionné de foot, évoque le recrutement XXL du PSG et ses espoirs pour la saison du club parisien, son club préféré. 

Rudy Gobert, on sait que vous êtes un grand fan de foot, en particulier du PSG, et actuellement de passage à Paris. Forcément en tant que supporter, l'arrivée de Messi et Mbappé qui reste, vous devez être aux anges ?
Oui, c'est incroyable ! Bien sûr, l'émergence de Kylian (Mbappé), c'est quelque chose de vraiment cool et je suis vraiment content de l'avoir vu un peu se développer et grandir, même si il est encore très jeune. Mais bien sûr, l'arrivée de Neymar il y quelques années et maintenant celle de Messi et de Sergio Ramos aussi, tu sens qu'il y a vraiment tout ce qu'il faut. Maintenant, j'espère qu'ils vont aller gagner cette Ligue des Champions et ça serait beau.

Avez-vous suivi de loin l'arrivée de Messi ?
Non, non : on était dans le même hôtel. J'ai vu qu'il y avait des barrières et j'ai compris. Je savais que Messi était là, c'est marrant. Est-ce que je l'ai croisé ? Non, de loin. On s'est croisé de loin mais pas en personne.

Quand on est des grands champions comme ça, il y a toujours forcément un respect mutuel qui s'installe ?
C'est clair. Je n'ai juste pas eu l'opportunité de le croiser. En plus, je suis toujours occupé aussi. Après, je ne suis pas du style à l'attendre. Je n'allais pas attendre qu'il rentre de l'entraînement. De toute façon, je pense que l'on se croisera tôt ou tard. J'irai sûrement les voir jouer bientôt. Ca sera cool.

Comme tous les supporters du PSG, vous avez dû vous aussi croiser les doigts pour que Kylian Mbappé reste à Paris, au moins cette saison ?
En tant que fan du PSG, oui, mais après en tant que fan du joueur... Quand j'ai parlé à Kylian, ce que je lui ai dit, c'est de faire ce qu'il a envie de faire au fond de lui, tout simplement. On parlait avant (dans l'entretien) de suivre ses rêves, voilà c'était mon conseil (à Mbappé). Après je suis très content qu'il reste et quoi qu'il arrive, il est très jeune et je pense qu'il va avoir une carrière incroyable et je lui souhaite.

 

Gobert : "Dans le sport de haut niveau, il ne suffit pas d'avoir de grands noms"


Un peu comme vous pouvez le vivre en NBA, Mbappé se retrouve dans un club où il ne souhaitait plus forcément évoluer. Vous n'avez pas dû avoir de mal à vous mettre à sa place ?
Disons que peu importe le sport ou la situation, quand tu n'es pas à cent pour cent sous contrôle, c'est vrai que des fois ça peut être frustrant. Mais malgré ça Kylian a des rêves et la Ligue des Champions en fait partie. Bien sûr, c'est dur quand tu ne sais pas vraiment où tu vas être, car il ne savait pas s'il allait être à Paris ou à Madrid en début de saison, mais je pense que maintenant, il va pouvoir vraiment se concentrer sur sa saison, sur Paris, avec l'esprit de compétition. Et il va sûrement pouvoir aller chercher quelque chose avec Paris cette année. Ca va être super intéressant à suivre.

Il semble impossible que Paris n'aille pas au bout cette année en Ligue des Champions avec un tel effectif, non ? 
Bien sûr. Maintenant, ils ont un bel effectif, c'est vrai, mais il y a d'autres équipes qui ont elles aussi de très beaux effectifs aussi. Comme on le sait, dans le sport de haut niveau, il ne suffit pas d'avoir de grands noms, il faut qu'il se passe quelque chose, et j'espère que ça va se passer.

Et qu'il n'y ait pas de blessé, comme vous avez eu à Utah cette année ?
Oui, enfin qu'il n'y ait pas trop de blessés. Ni de trop graves. Car des petites blessures, il y en a toujours. Et qu'ils prennent soin d'eux, mais les grands joueurs prennent bien soin de leur corps. Avec des Messi, Kylian, je n'ai aucun souci là-dessus.

Avez-vous prévu de faire un crochet par le Camp des Loges ou le Parc des Princes avant de repartir à Salt Lake City ?
Oui, j'espère. J'espère pouvoir passer bientôt. Si je peux aller voir un match avant de partir, ça serait super.

 


>