Rennes : Jusqu'où ira Camavinga ?

La statistique est impressionnante, et en dit long sur ce qu’a déjà accompli Eduardo Camavinga, malgré son jeune âge. Plus précoce que Kylian Mbappé, celui qui a fêté son 17e anniversaire le 10 novembre dernier, et est un titulaire indiscutable au sein de l’équipe de Julien Stéphan, cumule en effet à lui seul plus de temps de jeu (1601 minutes après sa nouvelle titularisation à Nîmes mercredi) que tous les autres joueurs âgés de moins de 18 ans au sein des cinq grands championnats européens réunis (1099 minutes) ! Il est d'ailleurs le premier joueur né en 2002 ou après à y avoir débuté.

"C’est une pépite absolue"

Une précocité effarante, déjà remarquée par ceux qui avaient croisé le jeune milieu de terrain la saison dernière, pour ses débuts dans l’élite. Aujourd’hui au Celtic, Christopher Jullien se souvient particulièrement bien de leur affrontement, en mai dernier, lors d’un Toulouse-Rennes où le prodige s’était fait rudoyer pour sa deuxième titularisation en Ligue 1. "Au cours d’un arrêt de jeu, je lui lance, en souriant : « Tu fais quoi ici gamin, t’es malade, t’as 16 ans ! Ici, c’est pour les grands ! » Il m’a répondu du tac au tac : « Ben je joue au foot, je m’amuse ! » Ça m’a scotché, il avait pris du bois tout le match ! À la fin, je lui ai fait promettre d’échanger son maillot à la prochaine confrontation. C’est une pépite absolue", s’enthousiasme le défenseur pour Ouest-France.

Rennes veut au moins 100 M€

Une "pépite absolue" que le club breton a prolongé en août jusqu’en juin 2022, et qu’il ne cédera pas à moins de 100 millions. Selon L’Equipe, le Real Madrid se serait d’ailleurs récemment positionné à cette hauteur pour celui qui a été naturalisé français l’été dernier et est déjà surclassé chez les Espoirs. Mais le Stade Rennais ne compte pas s’en séparer tout de suite, comme l’a réaffirmé son président Olivier Létang, toujours dans les colonnes du quotidien sportif : "J'ai déjà dit qu'on espérait qu'il reste avec nous pendant dix ans. Est-ce que ce sera possible ? (Rires.) Je ne sais pas. On veut qu'il puisse se développer à nos côtés. Notre objectif est de le conserver. C'est un garçon extrêmement rare." Et comme tout ce qui est rare, il est forcément cher…



>