RC Lens : Frankowski déjà comme chez lui

C’est l’un des nombreux bons coups réalisés par le RC Lens au mercato. Après Jonathan Clauss et Seko Fofana l’an dernier, ou encore Kevin Danso à l’intersaison, Przemyslaw Frankowski est l’une des autres grandes satisfactions du recrutement des Sang et Or. Débauché pour un peu plus de 2 millions d’euros cet été en MLS, au Chicago Fire, le milieu de terrain de 26 ans n’a pas vraiment eu besoin de temps d’adaptation, au sein d’un club dont l’histoire a été marquée par les joueurs polonais ou d’origine polonaise.

En pleine saison aux Etats-Unis, il avait marqué 2 buts en 13 matchs avec la franchise de l’Illinois, et compte déjà 3 réalisations, dont une somptueuse à Marseille , et autant de passes décisives avec le dauphin artésien, en 12 apparitions (9 titularisations). "Je jouais en MLS depuis février et quand le transfert s’est conclu, j’étais déjà prêt, racontait-il la semaine dernière en conférence de presse. Cela ne m’a donc posé plus de problèmes que ça pour m’intégrer ici. Et puis j’ai été très bien accueilli, avec des contacts humains très chaleureux. J’ai donc pu m’intégrer beaucoup plus facilement."


Franck Haise : "Ça facilite souvent l’intégration d’être aussi très bon sur le terrain"

"Ici, l’avantage c’est qu’il y a un environnement au club qui est très accueillant et, au niveau de la région, qui a plutôt de la bienveillance pour Przemyslaw, confirme son entraîneur Franck Haise. Ça a certainement facilité son intégration, comme le fait qu’il soit ouvert, intelligent, et qu’il prenne des cours de français. Et ça facilite souvent l’intégration d’être aussi très bon sur le terrain, ça, et il l’est." Et ce même s’il n’évolue pas forcément à son poste de prédilection, puisqu’il est décalé sur le flanc gauche. Ce qui ne le dérange absolument pas, assure-t-il.

Sa réussite dans le nord de la France, une région qui a connu une importante immigration polonaise après la Première Guerre mondiale, n’est pas passée inaperçue dans son pays, qu’il a quitté en 2019 pour les Etats-Unis après avoir défendu les couleurs du Lechia Gdansk et du Jagiellonia Białystok. Celui qui a de nouveau été retenu par Paulo Sousa pour les matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 2022 de novembre fait l’objet de nombreuses demandes d’interviews et de reportages. Des sollicitations qui ne vont pas aller en diminuant s’il poursuit sur sa lancée.

>