OM : Juninho s'enflamme pour Sanchez


Mené après moins d'une minute de jeu mardi soir, dans son stade Vélodrome privé de ses supporters, l'OM semblait encore une fois bien mal engagé pour cette troisième journée de Ligue des champions. L'éclair est finalement venu d'Alexis Sanchez face au Sporting Portugal. Un pressing un peu inespéré, une bourde du gardien Adan et les Phocéens furent totalement relancés. Une victoire 4-1 plus tard, l'attaquant chilien recruté cet été a été salué comme il se doit, notamment par l'ancien joueur iconique de l'OL Juninho.

"Sanchez, pour moi, c'est vraiment un grand joueur, a commenté le dirigeant brésilien sur RMC. L'attitude qu'il a eue hier, le premier but qu'il va chasser, ce n'est pas tout les attaquants qui font ça." A bientôt 34 ans (en décembre), l'ancien attaquant de l'Inter Milan s'est montré combatif, une qualité très valorisée par Juninho. "Il se déplace à chaque fois, il défend, il ne lâche pas. C'est un champion, s'est enflammé l'ancien spécialiste du coup franc. On a pensé qu'il était en fin de carrière, mais pas du tout. Bravo à l'OM de l'avoir pris."

Harit : "Avec un joueur de cette classe..."


Egalement buteur face aux Portugais mardi soir, pour le 2-1, Amine Harit n'était pas en reste en termes de compliments adressés au Sud-Américain. Dans des propos relayés par La Provence, l'ex-Nantais s'est lui aussi enthousiasmé. "Sanchez est très important pour nous. C'est un dynamiteur ! Il est difficile à prendre au marquage pour une défense, il bouge énormément, il presse beaucoup, ça nous facilite les choses, s'est réjoui l'international marocain, avant de parler de sa relation avec Sanchez. Avec un joueur de cette classe devant, c'est tout de suite plus facile. Il sent le foot. C'est un plaisir pour moi de jouer avec un grand joueur comme lui."

Ancien entraîneur de l'OM, lors de la saison 1999-2000, Bernard Casoni y est lui aussi allé de sa petite analyse. "Un gars comme Alexis Sanchez, c'est le très, très haut niveau, a-t-il lâché à L'Equipe. Il ne lâche jamais rien et la Ligue des champions, c'est ça. Il ne renonce pas, il est présent sur chaque action. En allant presser le gardien, il se prend un défenseur, mais il continue sa course." Pour Casoni, Sanchez a tout simplement "remis l'OM dans le match. Sur ce qu'il montre, c'est vraiment la meilleure recrue de l'été. À la 86e minute, il pressait encore !" Reste à savoir si cette "grinta" du Chilien suffira à l'OM pour atteindre les huitièmes de finale de la coupe aux grandes oreilles. Après 3 journées, les Ciel et Blanc sont encore derniers, mais désormais un point derrière Tottenham et Francfort et à trois longueurs du Sporting. L'espoir demeure.

>