Monaco : Pour Kovac, la pression est sur Lille, le PSG et l'OL

Panoramic

Dimanche, l'AS Monaco reçoit Dijon pour le compte de la 32ème journée du championnat de France (17h05). Invaincu depuis le 3 mars toutes compétitions confondues et un revers concédé à Strasbourg, le club princier est de nouveau dans la course au titre d'un point de vue factuel, n'étant qu'à un point du PSG, second, et à quatre de Lille, leader. De quoi ressentir de la pression sur les épaules ? Selon Niko Kovac, pas tellement. "Non, parce que la pression est sur les trois autres équipes de devant : elles occupent les trois premières positions depuis très longtemps (Lyon est quatrième, ndlr). Nous, notre ambition, c'est de retrouver les compétitions européennes. On ne ressent aucune pression."

Kovac croit au Bayern face au PSG

Qualifié en quarts de finale de la Coupe de France et donc encore en course pour un éventuel sacre en Ligue 1, Monaco ne manque pas d'objectifs cette saison. Un doublé pourrait être remporté par l'équipe (comme en 1963, ndlr) mais Kovac a lui mis en avant une approche de match après match, si chère à Diego Simeone ou Pep Guardiola. "On fait de notre hobby notre profession. On joue pour gagner. C'est la première chose, la plus importante pour un joueur et un entraîneur. On veut gagner tous les matches. On est en course dans deux compétitions, mais je ne veux pas trop parler de gagner ci ou ça. Ce qui est important, c'est le prochain match. On affronte Dijon, qui est certes dernier, mais ce sera compliqué."

Ancien coach du Bayern Munich avant de poser ses valises à Monaco en juillet dernier, le natif de Wedding a également témoigné de son optimisme pour une éventuelle remontée du Bayern Munich face au PSG, alors que le club munichois a été battu mercredi, en quarts de finale aller (2-3). "C’était un gros match entre les deux équipes. J’ai trouvé que le Bayern a été meilleur mais le PSG l’a emporté avec un grand Kylian Mbappé. Oui ils peuvent renverser le score. Ils ont de grandes qualités. J’ai vu le match et le Bayern a été la meilleure équipe avec beaucoup de situations de buts. Contre Barcelone, ils (le PSG) ont gagné 4-1 et ont eu des soucis au retour. Je pense que la qualification reste ouverte."

>