Monaco - Kovac : « Toutes les équipes veulent nous battre »

On ne sait pas si c'est le retour du soleil ou la récente victoire à domicile de l'ASM sur le Paris-SG vendredi (3-2) mais Niko Kovac affiche un large sourire en ce début de semaine. De retour à l'entraînement du côté de la Turbie, les Monégasques sont à nouveau sur le devant de la scène après avoir battu le leader incontesté de la Ligue 1 en ouverture de la 11eme journée. Certes, le club de la Principauté était mené de deux buts à la pause (sur un doublé d'un ex d'ailleurs, Kylian Mbappé) mais il est parvenu à inverser la tendance grâce aux entrées salvatrices de Caio Henrique et Cesc Fabregas. En plus, l'ASM a dû faire sans Benjamin Lecomte et Alexander Golovin (blessés), Wissam Ben Yedder testé positif au Covid-19 avec les Bleus et Ruben Aguilar (suspendu), soit quatre cadres majeurs de l'effectif.

Alors, que peut-on attendre de cette équipe de Monaco ? C'est toute la question. Les hommes de Niko Kovac pointent actuellement au 5eme rang de la Ligue 1, à égalité de points avec Montpellier et l'OL, deux clubs qu'ils n'ont pas réussi à battre récemment. L'OL s'est d'ailleurs amusé le 25 octobre dernier contre les Monégasques (4-1) avant que les Azuréens resserrent la vis et alignent trois succès majeurs contre Bordeaux (4-0), à Nice (1-2) et donc contre le PSG (3-2) au Stade Louis II. Malgré l'absence pour six semaines de Benjamin Lecomte dans les buts, le technicien croate peut compter sur une belle force de frappe à l'avant. Le club de la Principauté reste sur 9 buts marqués en 3 matchs, dont deux doublés de la recrue Kevin Volland. L'excellent début de saison de l'Allemand, combiné au retour dans les prochains jours de Ben Yedder et à l'éclosion de Willem Geubbels (19 ans) constituent d'excellentes perspectives d'avenir pour l'entraîneur.


En ce début de semaine, forcément heureux de la victoire contre le leader de la Ligue 1, Niko Kovac s'est laissé aller à quelques confessions concernant la performance des siens : « Nous sommes contents, c'est un très bon week-end pour nous, avoue le coach nommé le 19 juillet dernier, en se rendant sur un terrain d'entraînement. On a tous le sourire, c'est la façon dont on aime travailler. On a bien joué et on a gagné, mais ce n'est qu'un match sur trente-huit. Il faut que l'on donne le meilleur de nous-mêmes, semaine après semaine. Le prochain match est toujours le plus difficile. Toutes les équipes qui viennent à Monaco veulent prendre des points. Il nous appartient de les garder à la maison. » Opposé à Nîmes ce dimanche (15 h) à domicile, l'AS Monaco va ensuite se mesurer au LOSC la semaine suivante, avant de se rendre à l'Orange Vélodrome pour y défier l'Olympique de Marseille le 12 décembre. Ce n'est d'ailleurs qu'à partir de cette date, où Monaco aura défié les équipes du top 6 actuel, que l'on en saura davantage sur les vrais objectifs du club du Rocher.