Monaco : Kovac se paye le mode de recrutement du Bayern

Actuellement, Niko Kovac demeure un entraîneur à la mode. Arrivé l'été dernier au sein de l'AS Monaco, le technicien croate a su faire pleinement assimiler ses principes de jeu à son groupe. Le club princier, troisième de Ligue 1 à seulement quatre points du leader lillois figure dans la lutte pour un éventuel titre de champion de France, même si ni Kovac, ni son gardien Benjamin Lecomte, ne se focalisent sur cette perspective.

 

"Nous savons tous comment cela fonctionne à Munich"


En revanche, Kovac a visiblement gardé un souvenir amer de son passage au Bayern Munich (lors de la saison 2018-2019) et n'a pas hésité à le faire savoir lors d'un entretien accordé à Sport Bild. Dans son viseur, notamment, le contraste au sujet du mode de recrutement à Monaco et au Bayern. "Le recrutement se fait en étroite collaboration avec Paul Mitchell (le directeur sportif de Monaco), notre cellule de recrutement et moi-même. Nous parlons de tout ensemble. Les joueurs qui nous intéressent, ceux que nous souhaitons recruter. Chaque club devrait fonctionner ainsi, c'est d'ailleurs ce qui m'a convaincu à signer ici", a-t-il assuré, au sujet de l'ASM.

 

 



Son opinion sur ce thème concernant le club allemand n'a pas été similaire, loin de là. "Nous savons tous comment cela fonctionne à Munich : c'est exactement le contraire là-bas. La situation que je trouve à Monaco est la même qu'à Francfort - et c'est exactement ce que vous voulez en tant qu'entraîneur. Vous voulez être inclus dans le processus de recrutement", a expliqué le natif de Wedding. En outre, Kovac a avoué son incompréhension devant la lutte de pouvoir entre Hansi Flick et Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern : "Personnellement, je ne peux pas comprendre qu'il y ait de tels débats sur Hansi Flick, avec tous ses succès."

 


>