Mohamed Ayachi Ajroudi : « Le projet de rachat de l’OM est une réalité »

Le Courrier de l'Atlas

On en sait un peu plus sur les personnes qui veulent prendre les rênes de l’Olympique de Marseille. Depuis la semaine dernière, Mourad Boudjellal, l’ancien président du RC Toulon, crie haut et fort son intention de prendre la succession de Jacques-Henri Eyraud comme homme fort du club phocéen et en débarquant dans le sillage de richissimes investisseurs du Moyen-Orient. Et, depuis dimanche, il n’existe plus de doute sur l’identité de ces potentiels acquéreurs. Le projet de rachat est mené par un certain Mohamed Ayachi Ajroudi, un homme d’affaires tunisien de 68 ans. L’intéressé a confirmé les rumeurs qui circulent dans la presse lors d’une intervention sur Shems FM, une radio de son pays. Il a indiqué qu’il prévoyait venir « avec des partenaires », précisant aussi que cela fait même un an que l’idée de s’approprier ce grand club français lui trotte dans la tête.

Sur Le projet de rachat de l’OM

« Le projet de rachat de l’OM est une réalité. Il y a des gens qui travaillent dur derrière ce projet. On a une équipe qui avance bien et aujourd’hui on y va petit pas par petit pas. Le projet de l’OM n’est pas uniquement sportif. Marseille est une ville majeure du bassin méditerranéen. Ce n’est pas uniquement un projet basé sur le sport. L’OM dans ce projet ne représente même pas 8 % ! Le projet est culturel, cinématographique, sportif dans le but d’être rassembleur avec nos différences. »

Sur la déclaration d’Eyraud : « L’OM n’est pas à vendre »

« Le vendeur veut toujours vendre au plus haut prix et l’acheteur veut toujours acheter au plus bas. C’est la loi de l’offre et de la demande. Cette déclaration du président marseillais prouve qu’on est bien rentré en période de négociation. Un budget de 700 M€ ? J’évoquerai des montants que lorsque le chèque de rachat sera fait. » 

Sur le futur président de l’OM

 

Ajroudi a enchéri en déclarant que de nombreuses étapes ont déjà été définies en vue de cette passation de pouvoir. « Dans le cas où un accord serait conclu, je n'assumerai pas le leadership du club. Ce qui est convenu avec mes partenaires, c'est que Mourad Boudjellal soit le président de l'OM tandis que moi je mettrai en œuvre un plan pour le président du conseil d'administration », a indiqué celui qui est aujourd’hui résident en Arabie Saoudite. D’où ses liens avec le Golfe.

 

Source : Shemfsfm.net