L'ultimatum démarre maintenant pour Peter Bosz

Panoramic

C'est grave, docteur ? Oui assez. Dimanche soir à Lens, l'Olympique Lyonnais a subi un quatrième revers consécutif en Ligue 1 (0-1), à l'occasion de la neuvième journée. Au-delà du bilan comptable, la prestation des Gones sur le terrain de Bollaert a aussi sérieusement inquiété.

Sans un Antony Lopes encore impeccable devant sa ligne, l'OL aurait sombré un peu plus. Vendredi soir contre le TFC (avant deux déplacements, à Rennes puis Montpellier), la formation de Peter Bosz devra impérativement briser la série noire devant son public.

Des victoires ou la porte



"Il faut gagner ce match face à Toulouse. Il faut s'entrainer bien et dur. Il ne faut plus parler, mais montrer", a commenté l'entraîneur lyonnais, mercredi à la mi-journée lors de la conférence de presse d'avant-match, cité par le club entre Saône et Loire.

Le technicien néerlandais se trouve d'autant plus concerné qu'il se trouve menacé à terme. Si les résultats ne s'amélioraient pas nettement, comprenons un enchaînement probant de victoires, la direction lui chercherait un remplaçant. Si ce n'est pas déjà fait.


>