Lille : Gourvennec veut du rythme face à Brest


Lille doit tenter de réagir. Le club nordiste ne réalise pas une saison très régulière jusqu'ici, avec des performances parfois très inégales. Défait par Clermont lors de sa dernière sortie en Ligue 1 (1-0), la formation dirigée par Jocelyn Gourvennec n'est pas parvenue à s'imposer face au FC Séville, mercredi soir lors de la troisième journée de la phase de poules de la Ligue des Champions (0-0), restant donc à la troisième place du groupe G dans la prestigieuse compétition européenne. En conférence de presse, ce vendredi, Gourvennec a été sondé sur le basculement mental à effectuer entre la Ligue des Champions et la Ligue 1; rappelant que le championnat de France était d'une importance bien particulière pour le champion de France en titre : "Quand on fait un match comme mercredi, c'est important d'être lucide et de bien analyser et une fois qu'on a analysé, on laisse le match derrière et on regarde le match suivant. Il faut faire cette gymnastique-là. C'est pas la Ligue des Champions, c'est la L1, c'est notre quotidien. C'est important d'être très prêts mentalement."


"Il n'y a pas de match facile en L1"


Onzième au classement après 10 matchs disputés, le LOSC a affiché un niveau en deçà des attentes face à des formations mal classées, comme Clermont (défaite 1-0), Metz (nul 3-3) ou encore Lorient (défaite 2-1). Interrogé sur les performances compliquées de son équipe, avant l'opposition face au 19ème de Ligue 1, Gourvennec a souligné l'impératif d'une implication importante de la part de son groupe. "Il n'y a pas de match facile en L1, tout le monde le sait. Il faut aller chercher ces victoires-là. Dans la répétition, on doit garder un degré d'investissement important, on doit être capables de mettre du rythme, contre Brest, de mettre beaucoup de mouvements, de réussir notre entame", a-t-il concédé devant les médias, demandant à son équipe une fluidité plus importante dans le jeu. Un beau programme...

>