Ligue 1 : Schneiderlin, le patient anglais

Morgan Schneiderlin n'a joué que trois matchs de Ligue 1 dans sa carrière mais il vient à Nice pour apporter de l'expérience à un vestiaire jeune. Un paradoxe rendu possible par douze saisons passées en Angleterre. La dernière fois que l'Alsacien a foulé une pelouse de Ligue 1, c'était au Vélodrome face à l'OM d'Eric Gerets. Djibril Cissé, Samir Nasri ou Mamadou Niang participaient à ce dernier match de la saison 2007-2008. Le milieu de terrain était alors un grand espoir du RC Strasbourg. Il n'avait que 18 ans. L'âge de la majorité et d'un départ précoce pour l'Angleterre.

Pour faire rentrer de l'argent dans les caisses d'un Racing en difficulté financière, l'enfant du club a été vendu à Southampton pour 1,5 million d'euros. Le début d'une expérience anglaise réussie. Pendant plus d'une décennie, il a joué avec et contre les meilleurs joueurs du Monde et a pu côtoyer des entraîneurs comme Mauricio Pochettino, Louis van Gaal, Carlo Ancelotti ou José Mourinho.

Un passage par la troisième division avant d'éclore

Si le début de l'aventure a été une réussite individuelle, collectivement, la donne a été bien différente. Le natif de Zellwiller s'est rapidement installé dans le onze d'un club évoluant en Championship. Problème, les Saints ont vécu une saison difficile et sont tombés en League One. Le capitaine de l'équipe de France U19 a donc célébré son 20eme anniversaire au troisième échelon du football anglais. Un bon moyen de se former à la dure et de débuter une progression partagée avec son club. Southampton a mis du temps mais a su se reconstruire. Et le jeune Français a été une des pièces centrales de ce projet. Titulaire indiscutable, il a parfois porté le brassard de capitaine. A l'issue d'une double-promotion, il a enfin goûté à la Premier League en 2012-2013.




Un cap facilement franchi par l'ancien Strasbourgeois. 36 matchs et cinq buts plus tard, il s'était imposé dans le meilleur championnat du Monde. Elu meilleur joueur de son club, le milieu de terrain est déjà réputé pour son travail défensif dans l'entre-jeu. Son nombre d'interceptions et de tacles réussis ont suscité l'intérêt des plus grands clubs anglais. Une reconnaissance méritée qui lui a permis de se faire un nom outre-Manche. Sa progression a été constante et dans un rôle de box to box, il s'est imposé comme un des meilleurs milieux défensifs d'Angleterre.

Schneiderlin s'est construit un beau palmarès avec Manchester United


Grâce à son hyper-activité dans les duels, Schneiderlin a tapé dans l’œil de Manchester United où il a signé en juillet 2015. Sept ans après son départ de la Meinau, l'ancien international espoirs est devenu international A et un titulaire dans un des plus grands clubs du Monde. Très vite intégré dans le onze de départ, le Français en est sorti durant sa deuxième saison.

En 18 mois à Old Trafford, il aura eu le temps de se construire un beau palmarès : FA Cup, Coupe de la Ligue, Community Shield et surtout la Ligue Europa 2017. Une épreuve dans laquelle il n'a pas pu participer à la phase finale en raison d'un départ durant l'hiver. Everton l'a recruté pour le relancer. Une mission réussie même si le club n'a pas brillé par sa régularité. Avec les Toffees, Schneiderlin a retrouvé du temps de jeu et n'a jamais cessé de multiplier les efforts au milieu de terrain.

Pas toujours titulaire, il a saisi l'opportunité d'intégrer le top 20 des joueurs français avec le plus de matchs joués en Premier League. L'Alsacien a plus d'expérience en Angleterre que des joueurs comme Robert Pires, Eric Cantona ou David Ginola. La preuve que si la France le connaît peu, l'Angleterre a pu profiter de sa fiabilité pendant de nombreuses saisons. La Ligue 1 va désormais avoir l'occasion de se rattraper en voyant l'OGC Nice profiter de son talent et de son expérience.

Nice officialise l'arrivée de Schneiderlin :