Ligue 1 - Monaco a laissé passer sa chance

Panoramic

C'est à la 87eme minute de son duel avec l'Olympique Lyonnais comptant pour la 35eme journée de Ligue 1 que Monaco a vu ses derniers espoirs de titre s'envoler dans le ciel du stade Louis II. Un but inscrit par Rayan Cherki est venu mettre un terme à une série de cinq victoires asémistes consécutives comme l'égalisation de Memphis Depay a trompé la vigilance de Benjamin Lecomte pour la première fois depuis 597 minutes quelques instants auparavant. Dans la dernière confrontation directe entre membres du top 4 de la Ligue 1, Monaco a perdu gros. Très gros.

Pour les hommes de Niko Kovac, ce n'est que la deuxième défaite de l'année 2021, mais celle-ci va laisser des traces. A la place de rester au contact de Lille et du PSG pour garder une chance d'être sacré à la fin de la saison, le club de la Principauté voit revenir l'OL à un petit point, augurant une lutte acharnée pour finir sur la troisième marche du podium et empocher le dernier billet qualificatif pour la Ligue des Champions.

Une fin de match en supériorité numérique n'a pas suffi aux Monégasques


Plus que la défaite dans une confrontation directe décisive, c'est la physionomie de la rencontre qui peut laisser des regrets aux Monégasques. Ils ont eu des occasions mais ils n'ont pas su capitaliser sur les 20 minutes passées en supériorité numérique pour l'emporter. A onze contre dix, les coéquipiers de Cesc Fabregas n'ont marqué que sur un pénalty transformé par Wissam Ben Yedder quand l'OL trouvait la faille grâce à une tête de Marcelo sur corner et une superbe inspiration de Rayan Cherki quelques secondes après l'égalisation monégasque.

Cette fin de match mal maîtrisée va laisser d'énormes regrets au troisième de la Ligue 1. A cause de ce revers, il n'a désormais plus beaucoup de chance de finir plus haut, provoquant la fin prématurée des espoirs de titre qui commençaient à naître. Une frustration énorme pour le jeune effectif monégasque dont certains joueurs ont craqué en fin de match avec un début de bagarre générale. A la 87eme minute de son duel avec Lyon, Monaco a perdu beaucoup plus qu'un match.
 

Kovac : "On est toujours devant Lyon"


>