Ligue 1 : Metz, un départ qui peut tout changer

Les objectifs

Metz va aborder la saison de tous les dangers, celle de la confirmation. Promu en Ligue 1 en 2019, le club lorrain s'est maintenu dans l'élite du football français non sans souffrir. Classés au-delà de la 15eme place de mi-septembre à l'arrêt prématuré du championnat en mars, les hommes de Vincent Hognon vont avant tout viser le maintien pour l'exercice 2020-2021. Une étape importante pour permettre aux Grenats de s'installer durablement en Ligue 1. Pour s'épargner une fin de saison difficile, y parvenir avant le printemps serait une bonne chose.


Le mercato

Le plus gros transfert messin de l'été pourrait être le prochain. Habib Diallo est annoncé sur le départ avec insistance. L'attaquant sénégalais bénéficie d'un bon de sortie et pourrait être vendu pour près de 20 millions d'euros. Un départ qui pourrait tout changer dans la saison messine. Jusque-là, la direction grenat a essentiellement misé sur la continuité avec l'achat de Kevin N'Doram, Thierry Ambrose et Vincent Pajot qui étaient prêtés l'an passé. Pour renforcer l'équipe, Marc-Aurèle Caillard a été acheté pour mettre Alexandre Oukidja en concurrence, Vagner Dias a été signé apporter de l'efficacité dans le couloir droit et Warren Tchimbembé est arrivé de Troyes pour renforcer l'entre-jeu. L'effectif a aussi été rajeuni avec plusieurs jeunes issus du centre de formation et quelques retours de prêts.

Habib Diallo


L’équipe type

Vincent Hognon pourrait opter pour un 4-3-3. Alexandre Oukidja devrait être titularisé dans le but mais la concurrence pourrait être forte avec Marc-Aurèle Caillard. En défense, Thomas Delaine et Fabien Centonze sont attendus dans les couloirs alors que la charnière Dylan Bronn-John Boye paraît solide. Dans l'entre-jeu, Victorien Angban, Habib Maïga et Vincent Pajot vont avoir du temps de jeu. Kévin N'Doram, blessé pour le moment, aura aussi une carte à jouer. En attaque, Opa Nguette est attendu sur le côté gauche et un duo Vagner Dias – Thierry Ambrose sera à la lutte pour être son pendant à droite. Dans l'axe, Habib Diallo est pour le moment titulaire mais Ibrahima Niane devrait lui succéder à son départ.


Le point fort et le point faible

Tout dépend de l'avenir d'Habib Diallo. S'il déjoue les pronostics et reste une saison de plus à Saint-Symphorien, Metz pourra compter sur un buteur redoutable. Impliqué sur 55% ds buts lorrains en Ligue 1, il avait été le leader offensif du groupe de Vincent Hognon l'an passé. Le joueur courtisé par Tottenham pourrait franchir un cap et aider son équipe à en faire de même. Problème, si le Sénégalais part, l'entraîneur messin va devoir reconstruire un secteur offensif sans l'attaquant dont il dépendait tant. Un véritable challenge. Ibrahima Niane est prévu pour prendre la relève mais le joueur de 21 ans manque peut-être d'expérience pour être l'homme de la situation. Plus solide défensivement, Metz pourrait être handicapé par un secteur offensif sans leader naturel.


Le style de jeu

Metz pourrait encore une fois miser sur un jeu à base de contre-attaques. Mais l'incertitude qui entoure les contours de l'effectif pourrait contraindre Vincent Hognon à revoir ses plans. Le club lorrain semble avoir les qualités nécessaires pour proposer un jeu à base de transitions rapides, notamment sur les côtés où les latéraux et les ailiers pourraient être très sollicités.

Frédéric Antonetti