Ligue 1 : Le duo Savanier-Laborde dynamite Strasbourg

C’était un des chocs de la soirée, avec Monaco-Reims, dans la course à la qualification pour l’Europe. D’abord dominé et en difficulté, Montpellier, irrésistible au retour des vestiaires, a fini par dynamiter Strasbourg (3-0). Grâce notamment à un Geronimo Rulli inspiré, mais surtout à un tandem Téji Savanier-Gaëtan Laborde des grands soirs, la formation héraultaise s’est provisoirement emparée de la 5eme place pour mettre la pression sur Lille, 4eme, avant son périlleux déplacement à Nantes, dimanche.

Rulli a sorti le grand jeu


Les Montpelliérains prenaient d’ailleurs le match par le bon bout. Efficaces au pressing et à la récupération, les locaux obtenaient la première grosse occasion par Andy Delort, qui profitait d’une glissade de Stefan Mitrovic pour faire briller Matz Sels, revenu sauver son camp en catastrophe (13eme). Une incroyable opportunité qui, paradoxalement, réveillait les Strasbourgeois. Mais surtout Geronimo Rulli, qui offrait aux spectateurs de la Mosson quinze minutes de haute volée. En effet, Alexander Djiku (19eme), Lebo Mothiba (21eme), Dimitri Liénard (23eme), Adrien Thomasson (25eme) et encore une fois Lebo Mothiba (27eme), tous se cassaient les dents sur le gardien argentin, qui sortait encore le grand jeu avec une magnifique horizontale pour empêcher Lamine Koné de trouver la faille de la tête sur corner (33eme). Une flopée d’occasions que le RCSA finissait par regretter au retour des vestiaires.

Savanier et Laborde (se) régalent !


Et pour cause, Montpellier faisait rapidement la différence après la pause. D’abord sur un penalty concédé par Alexander Djiku pour une faute sur Vitorino Hilton, que Téji Savanier transformait à contre-pied (1-0, 57eme). Puis sur un superbe coup de tête croisé de Gaëtan Laborde suite à un caviar de Mihailo Ristic (2-0, 62eme). Un scénario d’autant plus rageant pour Matz Sels qu’il réalisait une double parade assez folle entre les deux réalisations face aux deux buteurs... Mais il était écrit que la soirée devait tourner au cauchemar pour le Diable Rouge, qui s’inclinait une nouvelle fois sur une terrible frappe de 25 mètres de Téji Savanier, idéalement servi par Gaëtan Laborde (3-0, 66eme). Un duo de feu qui faisait voler en éclats la défense alsacienne, mais qui permettait surtout au MHSC de remporter un précieux succès dans la course à l’Europe avec cette 5eme place provisoire !

>