Ligue 1 : Amiens sait à quoi s'attendre

Panoramic

Encore en National lors de la saison 2015-2016, Amiens a déjoué tous les pronostics pour se maintenir en Ligue 1 la saison passée. Ce fut un grand saut dans l’inconnue pour les Picards et Christophe Pelissier qui ont terminé à la 14ème place, à 8 points du barragiste toulousain et avec la 4ème meilleure défense du championnat (42 buts encaissés). Une saison satisfaisante mais qui fait désormais partie du passé. Cette saison, les Amiénois vont de nouveau s’attendre à une saison très compliquée. Comme souvent, la 2ème saison dans l’élite est la plus compliquée. Le plus difficile est de durer face à une poignée d’équipes qui joueront aussi le maintien.

Pour essayer de garder leur place en Ligue 1, les dirigeants amiénois ont décidé de prolonger le gardien Régis Gurtner (2022), le milieu de terrain défensif Thomas Monconduit (2021), et les deux défenseurs Khaled Adenon (2020) et Bakaye Dibassy (2021). Devant, ils ont su conserver leur meilleur buteur Moussa Konaté (13 buts en Ligue 1). Toutefois, une vague de départs a fragilisé l’effectif amiénois : Manzala (Angers), Gakpé (fin de contrat) et Kakuta (retour de prêt en Chine).

A 9 jours d’aller à Lyon pour la première journée de championnat, le coach a des raisons d’avoir peur au regard du chantier devant. D'autant plus que les Picards pourraient recevoir des offres de dernières minutes pour Moussa Konaté...

Arrivées : M. Dreyer (Caen), B. Labeau (Créteil, r.p), J. Lefort (Quevilly-Rouen, r.p), Y. Mamilonne (Quevilly-Rouen, r.p), R. Rabeï (Lyon Duchère, r.p), J. Otero (Estudiantes), E. Gnahoré (Palerme, p).

Départs : D. Avelar (Corinthians, p), J. Bouet (Laval), E. Bourgaud (Red Star), I. Cissokho (f.c), J. Dompé (Standard de Liège, r.p), S. Gakpé (f.c), G. Kakuta (Hebei China Fortune, r.p), Y. Mamilonne (Paris FC, p.), H. Manzala (Angers), Nathan (Chelsea (r.p), G. Ngosso (f.c), L. Traoré (Monaco, r.p).

13 – Comme le nombre de buts inscrits en Ligue 1 la saison passée par Moussa Konaté, soit 35% des buts de l’Amiens SC. L’international sénégalais (29 sélections, 10 buts) sera le principal atout offensif de son équipe. A lui de confirmer ce qu'il a montré l'an passé pour aider son équipe à se maintenir.

Amiens vers de gros soucis en attaque ?

 

En perdant des joueurs au fort potentiel offensif comme Gaël Kakuta (6 buts, 6 passes), Harisson Manzala (4 buts, 3 passes) ou encore Serge Gakpé (3 buts, 2 passes), Amiens a du souci à se faire. Une grosse perte pour Christophe Pelissier qui se contente pour le moment dans le sens des arrivées du jeune Colombien Juan Otero (23 ans), venu d’Estudiantes en Argentine. Le budget d’Amiens ne permet pas au Président Bernard Joannin de mettre 5 ou 10 millions d’euros sur un joueur. D’autant plus que le club a eu recourt à de gros investissements immobiliers (3 nouvelles pelouses, et un stade quasi-neuf).

Ils savent où se situent les manques offensifs « Manzala étant parti à Angers, nous avons deux recrutements à faire : un titulaire et un remplaçant sur le côté gauche. Pour le côté droit, on a Cornette qu’on a également prolongé et il a besoin d’avoir à côté de lui un joueur d’expérience avec lequel il progressera », confiant le président du club au Courrier picard.

Le staff va devoir s’armer de patience et compter sur une aussi belle saison de Moussa Konaté. Mais attention, Bernard Joannin n’a pas exclu l’idée d’un départ «  S’il y a une proposition et que les trois parties y trouvent leur compte, il sera remplacé par un attaquant de talent. » Pas de quoi rassurer les supporters amiénois.

Le SC Amiens s’est fait une spécialité de relancer des joueurs talentueux, en cruel manque de confiance, après de longues périodes difficiles. Eddy Gnahoré est peut-être le tout nouveau joueur qui va en bénéficier. Le joueur de 24 ans a déjà connu de grands clubs : Manchester City ou encore Naples. Joueur de Palerme l'an dernier, en Serie B, c’est sous la forme d’un prêt avec option d’achat qu’il arrive en Picardie.

L’ancien international français U18 n’a pas vraiment connu l’élite d’un grand championnat, seulement 25 minutes jouées en Serie A avec Crotone en janvier 2017. Milieu « box to box » selon son nouvel entraîneur, il pourrait faire du bien à son équipe grâce à ses qualités physiques et techniques et son jeu vers l’avant.

 

 

Juan Ferney Otero ne vous dit  rien... c’est normal. L’attaquant colombien de 23 ans débarque tout droit d’Estudiantes, en Argentine. Le puissant et rapide attaquant sort d’une belle saison avec son club, avec 9 buts en 23 matchs toutes compétitions confondues. Capable d’évoluer à tous les postes de l’attaque, il pourrait être d’une aide utile à Moussa Konaté devant. Les défenseurs de Ligue 1 ne le connaissent pas mais ils devraient rapidement savoir à qui ils ont à faire. Une fois lancé, il est difficile de l’arrêter. Sous contrat jusqu’en 2022 avec Amiens, Juan Otero pourrait bien être l’une des belles surprises de ce championnat 2018-2019.

« Il ne faut pas paniquer », expliquait Bernard Joannin au Courrier picard. Avec des nouveaux joueurs qui tardent à pointer le bout de leur nez, les supporters amiénois ont pourtant de quoi s’inquiéter. Le président a tenté de les rassurer en expliquant que l’ossature défensive et du milieu de terrain étaient là.

 


>