Les clubs professionnels sollicitent le gouvernement pour une reprise du football

Panoramic

Par le biais de leurs deux syndicats, les clubs français ont transmis ce mardi une demande au gouvernement afin qu’il y ait un retour de l’activité footballistique pendant la période estivale. Ils ont exhorté les responsables à travailler sur un « plan de relance » économique, tout en militant pour le retour des supporters dans les stades et ce dès les matches amicaux d’avant saison. Cette requête a été faite à travers un communiqué, rédigé par la Premier Ligue et l’UCFP, et relayé par l’AFP. Une initiative et une solidarité tout à fait inédites.

Tout en respectant le choix qui a été fait d’arrêter la saison 2019/2021, les clubs veulent désormais « regarder devant », plutôt que « de jeter un œil dans le rétroviseur ». Ils le précisent ; il en va de leur santé financière, avec un déficit des revenus qui se situerait entre 500 et 800M€ à cause de la suspension puis de l'interruption de l'exercice précédent. D’où l’urgence qui consiste à redonner vie à ce secteur, de la même manière que ne l’ont fait les pays voisins.

 

Le gouvernement appelé à « trouver des solutions »

Il est aussi demandé aux Ministères concernés de « trouves des solutions », et avoir aussi la possibilité de discuter et se concerter à propos de tout ce qui pourra être envisagé dans les haut-lieux. Une manière certainement d’éviter les décisions unilatérales qui avaient été prises auparavant. Enfin, la lettre insiste sur le fait de « permettre au public de revivre des émotions dans nos stades ». Même si la menace liée à la pandémie reste présente, on veut croire qu’avec un protocole sanitaire rigoureux, il y aura dès le mois de juillet « un retour aux entraînements collectifs et une organisation de stages et de matches amicaux en présence de spectateurs ».