L1 (J35) : Lens arrache le nul contre Nantes

Panoramic


Les matchs se suivent se ressemblent pour Lens. En infériorité numérique le week-end dernier sur la pelouse du Parc des Princes, les Sang et Or étaient parvenus à accrocher le point du match nul en fin de match. Ce scénario s’est répété ce samedi face à Nantes. Malgré une première occasion manquée par Sotoca (5eme), ce sont les hommes d’Antoine Kombouaré qui se sont montrés les plus dangereux dans cette entame de match. C’est Simon qui est parvenu à ouvrir le score d’une frappe croisée dans la surface suite à une déviation de la tête de Coco (8eme). Dans tous les bons coups, le Nigérian a ensuite provoqué l’expulsion de Leca, venu le percuter à retardement à l’entrée de la surface après un ballon dans la profondeur (18eme). Simon s’est peu de temps après offert un doublé en reprenant une frappe de Cyprien repoussée par Farinez (31eme). Touché, Lens a peiné dans cette fin de première période avec une frappe manquée de Pereira da Costa comme seule opportunité dangereuse (39eme).

Bollaert a joué son rôle


En supériorité numérique, Nantes n’a pas cherché à accroitre son avance, en préférant essayer de contrôler cette seconde période. En face, Lens n’a pas calculé ses efforts et s’est logiquement procuré plusieurs situations dangereuses. La première a été bien sortie par Lafont sur un tir de Haïdara en première intention (52eme). La seconde a terminé au fond des filets, grâce à Pereira da Costa qui a parfaitement ouvert son pied dans la surface après un gros travail de Fofana (67eme). Poussés par leur public, les Nordistes ont réussi à enflammer cette fin de rencontre. Le stade a pu exploser quand l’arbitre de la rencontre, après consultation de la VAR, a accordé un penalty à Lens pour une faute de Lafont sur Saïd. Kalimuendo n’a pas tremblé au moment de remettre les deux équipes à égalité (80eme). Le joueur prêté par le PSG a été tout proche du doublé, mais sa déviation au premier poteau n’a pas trouvé le cadre (83eme). Les Nantais ont retrouvé un peu de mordant en fin de match avec une opportunité pour Moutoussamy qui a vu Farinez lui répondre (89eme). A une semaine de la finale de la Coupe de France face à Nice, Nantes a manqué l’occasion de remporter un match qui lui tendait les bras. Lens est de son côté toujours dans le coup pour accrocher une place européenne.

>