L1 (J22) : Nantes, offensif, dispose de Lorient



Auteur de quinze frappes et de deux buts à l’extérieur ce dimanche sur la pelouse de la Beaujoire, Lorient a néanmoins subi sa onzième défaite de la saison en Ligue 1 (4-2). Les Merlus plongent à la 19ème position alors que Nantes retrouve la victoire et provisoirement la 8ème place.

Girotto, encore


On va finir par ne plus être étonné : déjà buteur à quatre reprises cette saison en championnat, dont un coup franc à Nice la semaine dernière, Andrei Girotto a remis ça sur un coup de pied arrêté frappé en force, juste devant la surface, et transformé grâce à une déviation malheureuse de Terem Moffi (39ème). Un but récompensant un premier acte maîtrisé de la part du FCN, déjà dangereux par Randal Kolo Muani (15ème).

Première pour Bukari, réveil de Moffi


La deuxième période, par contre, a été complètement folle. Après le break signé d’un Kolo Muani marchant sur l’eau (53ème), les visiteurs ont gardé espoir grâce à Terem Moffi, buteur quatre mois après, à la suite d’un premier travail d’Armand Laurienté (55ème). Mais alors que les Merlus revenaient dans le match, notamment avec un Quentin Boisgard très en vue dans le deuxième acte (75ème et 77ème), Osman Bukari a inscrit sa première réalisation nantaise sur un ballon touché par Moritz Jenz et qui a lobé Paul Nardi avec énormément de réussite (69ème).


Soumano entre et marque, comme à Lille


Il a fallu attendre l’entrée du supersub Sambou Soumano pour voir le tableau d’affichage évoluer de nouveau (3-2 à la 85ème, sur un ballon glissé par le bon Thomas Monconduit), mais sur l’engagement les Canaris se sont définitivement mis à l’abri, Willem Geubbels profitant d’une énorme erreur d’Houboulang Mendes (4-2, 86ème). Plombé par sa malchance et ses errements défensifs, Lorient continue de couler.

>