L1 (J16) : Strasbourg atomise Bordeaux

La troisième meilleure attaque de Ligue 1 face à la plus mauvaise défense. C’est dans ce contexte que Strasbourg (8eme) a accueilli Bordeaux (16eme) ce mercredi soir (19h) pour le 16eme chapitre de la saison de Ligue 1. Les 25 000 spectateurs présents à la Meinau ont assisté à un festival de buts en faveur de Strasbourgeois déchainés, vainqueurs sur le score de 5-2. Une rencontre accentuant un peu plus la force offensive des Alsaciens et les carences défensives flagrantes des Girondins. Pourtant, ce sont bien les visiteurs qui ont ouvert le score contre toute attente par Ui-jo Hwang (7’). Servi parfaitement par Yacine Adli, le Sud-Coréen auteur d’une tête croisée dos au but a trouvé la lucarne opposée.

 

Trois buts strasbourgeois en moins de dix minutes

 



Ce scénario surprenant a progressivement laissé place au cauchemar pour les Marine et Blanc. Les incessantes vagues strasbourgeoises sur le but de Benoit Costil ont logiquement porté leurs fruits. Le RCSA est revenu dans le match avec Adrien Thomasson (22’) venu couper un centre millimétré de Frédéric Guilbert, et punissant à cette occasion le portier tricolore qui avait anticipé la trajectoire. Comme souvent, les joueurs de Vladimir Petkovic ont craqué mentalement et Strasbourg était bien trop efficace pour ne pas en profiter. Avant la mi-temps, le RCSA a doublé la mise sur un penalty de Kévin Gameiro (43eme) et fait le break dans la foulée par son buteur maison Ludovic Ajorque (45+1’), adroit pour couper du genou un centre puissant de Dimitri Liénard.

 

Bordeaux virtuel barragiste


Le passeur s’est mué en buteur dès le début de la seconde période (48’) avant que Ludovic Ajorque ne s’offre un doublé sur un délice de tête croisée (65’). Une réalisation en faisant le meilleur buteur du club devant Habib Diallo, avec huit réalisations. Entretemps, Alberth Elis a réduit la marque dans le secteur aérien (57’). Une réaction bien trop timide pour des Girondins, ensuqués par la folie du RCSA, et désormais barragistes. La fête continue en revanche pour Strasbourg, virtuellement sixième avec une série en cours de cinq matches d’invincibilité.

 


>