Ces Nantais "contents" de l’absence de Neymar

Reuters

Après un début de saison très poussif, et une série de quatre défaites en cinq matchs, le FC Nantes avait enfin relevé la tête il y a deux semaines en s’imposant face à Brest (3-1). Mais les hommes de Christian Gourcuff n’ont pu enchaîner dimanche dernier à Lens, où ils ont effectué le déplacement pour rien, la rencontre ayant été reportée en raison de plusieurs cas de Covid-19 chez les Sang et Or. Un virus qui n’épargne pas les Canaris, puisque Fabio, Sébastien Corchia et Andrei Girotto ont eux aussi testés positifs. Et si on ajoute les suspensions et les blessures, c’est une équipe avec une défense décimée qui va accueillir le Paris Saint-Germain samedi soir (21h).

Di Maria encore suspendu


Mais les Parisiens sont également très diminués. Neymar vient de rejoindre une infirmerie déjà bien remplie (Julian Draxler, Marco Verratti, Leandro Paredes, Mauro Icardi et Juan Bernat), alors qu’Angel Di Maria est lui suspendu. Sorti en première période mercredi soir lors de la victoire du PSG sur la pelouse d’Istanbul Basaksehir (2-0), le Brésilien a passé une IRM jeudi, et il souffre d’une lésion à l’adducteur. Il manquera donc le voyage à la Beaujoire, où il n’a jamais joué depuis son arrivée à Paris en août 2017, et va aussi rater les deux matchs suivants (à Leipzig en Ligue des champions puis contre Rennes), comme l’a confirmé Thomas Tuchel vendredi.

Touré : "J'ai sauté au plafond"


Une nouvelle absence dont n’a pas manqué de se réjouir Abdoulaye Touré, interviewé par Ouest-France. "Quand il est sorti, je me suis frotté les mains, j’ai sauté au plafond (sourire) !, a reconnu le milieu de terrain. On sait que ce genre de joueurs peut faire la différence à tout moment. Pour moi, c’est le meilleur joueur du championnat. Sans lui, c’est un autre match, même si Paris a encore beaucoup de qualité, même sans lui."

Et son entraîneur n’est pas non plus fâché de ne pas voir l’ancienne star du Barça fouler la pelouse nantaise. "Ce serait prétentieux de dire qu’on n’est pas contents que Neymar soit absent, a ainsi avoué Christian Gourcuff en conférence de presse. Sur le terrain, c’est un danger supplémentaire mais ils ont tellement de joueurs de qualité que ce n’est pas un handicap majeur pour eux. Ils sont capables de faire face à de telles défections. Pour eux, c’est une péripétie."