Angers : Thomas ne décolère pas après Paris

La pilule ne passe pas, mais alors pas du tout dans la gorge de Romain Thomas. Plus de vingt-quatre heures après la défaite renversante concédée par son club d'Angers sur la pelouse du Paris Saint-Germain (2-1, 10e journée de Ligue 1), le défenseur n’accepte toujours pas la décision du corps arbitral d'avoir sifflé un penalty en faveur de Mauro Icardi, auteur selon lui d'une faute quelques instants avant la main de Pierrick Capelle.

Incompétence ?


Ce dimanche dans les colonnes de L’Équipe, Romain Thomas était encore passablement énervé : "Icardi, il ne fait que ça, tirer sur les bras. Sur l'action, il prend de la vitesse parce qu'il me tire le bras." Et l'Angevin d'évoquer la décision de Monsieur Dechepy et de son assistant du VAR, Monsieur Pignard : "Il me dit que ça a été checké. Je dis : 'Alors il y a un gros problème de compétence'. Le problème est là : les arbitres ne veulent plus se déjuger parce qu'ils perdent des points pour leur classement."

Pour Romain Thomas, les arbitres "n'ont pas l'humilité" suffisante et il parle même d'"incompétence", se demandant ouvertement "si tous les arbitres connaissent les règles et savent bien utiliser la VAR". Il attend enfin avec impatience que le corps arbitral soit équipé de micros.

>