PSG : Tuchel cherche encore la bonne formule

Quatre jours après avoir donné une leçon de football à Saint-Etienne au Parc, le PSG a calé sur ses terres lors de la réception de Monaco (3-3). Face à l’équipe de Robert Moreno, les joueurs de la capitale ont même essuyé trois buts, ce qui est une première cette saison. Une fébrilité inhabituelle qui a suscité des questions concernant la formule utilisée par Thomas Tuchel avec la présence des quatre offensifs au coup d’envoi. Interpellé à ce sujet après la rencontre, le coach allemand a rétorqué qu’il n’a jamais été sûr de rien. « C’est vous qui aviez dit que j’ai trouvé ma structure et aussi mon équipe-type, pas moi, a-t-il tonné au micro de Canal+. À chaque match, on réfléchit. Même si on gagne. C’est toujours la même chose. Je ne vais pas dire aujourd’hui que j’ai des doutes subitement, car je n’avais pas de certitudes. Et je le répète tout le temps. »


Pour Tuchel, c’était un « bon test pour s’améliorer »


Mercredi prochain, le PSG retrouve Monaco avec cette fois une opposition au Stade Louis II. Tuchel a avoué qu’il faudra nécessairement changer des choses pour éviter une nouvelle contre-performance. « On peut remettre les quatre offensifs dans trois jours, mais on doit protéger les espaces. On doit faire un contre-pressing. On doit faire quelque chose », a-t-il rétorqué. Et le système en 4-4-2 sera-t-il reconduit ? Sa réponse : « On peut jouer de différente manière, en 4-2-3-1 par exemple mais ce n’est pas ça la question. La question est comment on joue, et comment on fait la couverture pour se protéger. Aujourd’hui, c’était un bon test car il va nous permettre de nous améliorer. C’est bien d’avoir des matchs comme ça. »