Paris ne manque pas son envol

Icon Sport

Certes il n’y avait pas Neymar – qu’une partie du public du Parc des Princes n’a pas oublié pour autant – mais le PSG a bien d’autres atouts offensifs dans sa manche et l’a démontré ce dimanche face à Nîmes pour sa première sortie de la saison en championnat. Face à de vaillants Crocodiles qui cet été ont perdu nombre de joueurs importants, les Parisiens ont fait parler la poudre en s’imposant 3-0. Ce malgré une entame de match timide et un collectif pas tout à fait huilé encore.

C’est sur un penalty accordé pour une main involontaire de Martinez dans la surface et transformé par Cavani que les champions de France ont ouvert la marque (1-0, 24e). L’aboutissement alors d’une domination stérile mais manifeste. Invaincu dans son antre depuis 20 matches de L1 désormais – un record pour le club – Paris attendait ensuite la seconde période pour corser l’addition. D’abord par l’inévitable Mbappé, à l’affût d’un bon centre en retrait de Bernat (2-0, 56e). Puis par un Di Maria auteur d’une frappe ajustée imparable pour Bernardoni après un bon service de la pépite tricolore suscitée (3-0, 69e).

"On monte en puissance. On est bien, on a fait une bonne préparation. On essaie d'être le plus performants possible, le plus rapidement possible parce que ça vient vite… Les enchaînements des matches vont venir vite mais on est très contents de ce premier match", pouvait se féliciter à chaud Mbappé sur l’antenne de Canal+. Avant le déplacement à Rennes dimanche prochain, voilà déjà le PSG en tête de l’élite, en compagnie d’un OL qui en lever de rideau s’est également montré impressionnant offensivement parlant sur la pelouse de Monaco (0-3).