Ndombele: "Gagner ce sprint final"

Icon Sport

Même si les espoirs de qualification étaient minces, l'Olympique Lyonnais a malgré tout pris une belle claque au Camp Nou (5-1), mercredi dernier en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Les Gones ne sont évidemment pas les premiers, ni les derniers, à subir la puissance de feu de Lionel Messi et de ses petits camarades, mais il faudra néanmoins afficher de réelles qualités mentales pour rebondir immédiatement, ce alors que se profile la venue de Montpellier au Groupama Stadium, dimanche après-midi en match décalé de la 29e journée de Ligue 1. Dans leur malheur, les hommes du président Aulas ont la chance de pouvoir rapidement se concentrer sur un nouvel objectif, aidés en cela par la défaite du Losc vendredi soir, à domicile face à l'AS Monaco (0-1).

Car en cas de victoire contre les Héraultais, les Lyonnais reviendraient alors à seulement quatre points des Dogues, avec encore neuf matches à disputer. "On doit se concentrer sur nos matches avant de faire des calculs, tempère pourtant Bruno Genesio. Il faut d'abord qu'on s'occupe de nous, donc gagner dimanche. Le résultat du Losc nous est favorable, mais le plus important, c'est la rencontre de dimanche". Il n'empêche, entre Rhône et Saône, on se verrait bien jouer un vilain tour à Christophe Galtier et les siens, à l'image de ce qui était arrivé à l'Olympique de Marseille la saison passée dans la course au podium. "On veut gagner avant la trêve. Il faut bien se relancer. On rentre dans le sprint final et tous les points sont importants, renchérit Tanguy Ndombele.

On a vrai coup à faire, on a les moyens de gagner ce sprint final. Il y a une confrontation face à Lille (35e journée), on peut les doubler". Contrairement à son coach, le milieu de terrain international tricolore se projette lui déjà vers une fin de saison souriante, sans oublier la demi-finale de Coupe de France à disputer contre le Stade Rennais le 3 avril. "Il faut vraiment aller chercher cette deuxième place. On peut refaire le coup de l'an dernier", insiste l'ancien Amiénois. Pour cela, il faut déjà s'assurer trois points face au MHSC, qui s'est imposé récemment à Bordeaux (1-2) après avoir notamment su tenir tête au Losc (0-0) sur la pelouse de l'enceinte Pierre-Mauroy....