Lille met fin à la série noire

Le debrief


Ce fut difficile, mais Lille a enfin stoppé la série de mauvais résultats. Incapables de décrocher le moindre succès depuis cinq matchs toutes compétitions confondues, les hommes de Christophe Galtier ont retrouvé la recette, à domicile, pour battre Dijon (1-0), ce samedi, lors de la 15eme journée de Ligue 1. Grâce à cette victoire, les Dogues restent au contact de Lyon et se rapprochent à deux points d'Angers, troisième. Le DFCO ne décolle pas de la 18eme place de barragiste.

Éliminé de la Ligue des Champions en milieu de semaine après avoir été battu par l'Ajax à Pierre-Mauroy, le LOSC a joué comme une équipe supérieure techniquement mais en manque de confiance. Les Dogues ont pris le match par le bon bout, trouvant les demi-espaces pour profiter de la vitesse de ses trois milieux offensifs, Bamba, Ikoné et Yazici. Capables de se créer des opportunités mais manquant de justesse dans le dernier geste (quatre tirs cadrés lors des 20 premières minutes), les Lillois n'ont pu profiter de leur temps fort. Mais ils sont tout de même rentrés au vestiaire avec un but d'avance, Osimhen transformant un penalty que M.Stinat a longtemps hésité à accorder.

Émoussés physiquement, les hommes de Christophe Galtier ont flanché lors du second acte, perdant le fil de leur domination. Les visiteurs, beaucoup plus volontaires dans les duels, se sont créés des opportunités. L'une a fini sur le poteau, après une repise de Cadiz, l'autre dans les filets. Mais le but de Chouiar a logiquement été invalidé pour une position de hors-jeu. Sentant le danger arriver, le technicien lillois a choisi de lancer Benjamin André afin de rendre son milieu de terrain plus consistant, optant pour un 4-4-2 à plat. L'ancien coach de l'ASSE a vu juste, le LOSC ayant bouclé la rencontre avec un peu plus de maîtrise. Et beaucoup de fatigue. L'élimination européenne a laissé plus de traces dans les organismes que dans les têtes. Tant mieux pour les Dogues.
L’instant T :
Que de temps perdu ! M.Stinat a eu besoin de plusieurs minutes, et d'un long échange avec ses assistants du VAR, avant d'accorder le penalty lillois. L'action était certes difficile à juger, Chafik ayant frappé la cheville d'Osimhen en tentant de dégager le ballon. Mais l'arbitre aurait pu prendre la décision d'aller visionner les images bien plus tôt. Et éviter ainsi une longue période d'incompréhension, pour les spectateurs et les téléspectateurs.

Les buts


45eme +6 minute (1-0)
But d'Osimhen ! Sur penalty, l'international nigérian choisi de frapper plein centre. Alfred Gomis, le portier dijonnais, a choisi le côté droit.

Les tops et les flops


Victor OSIMHEN (7)

Huit buts en Ligue 1, huit buts à Pierre-Mauroy. Victor OSIMHEN Continue de s'éclater à domicile. Mais au-delà de son penalty transformé, l'attaquant des Dogues a surtout posé beaucoup de problèmes à la défense dijonnaise par ses appels et son jeu dos au but. Ses déplacements sont toujours très pertinents.
Renato SANCHES (7)

Titulaire surprise au milieu de terrain, Renato SANCHES a probablement livré son meilleur match sous le maillot lillois. Malgré la présence de Xeka à ses côtés, il a rapidement pris le jeu à son compte et trouvé les bons demi-espaces. Auteur de huit dribbles réussis, il a été capable d'ouvrir des brèches et a même fait un bien fou à son équipe lorsqu'il a été replacé sur le côté droit, après l'entrée en jeu de Benjamin André.
Fouad CHAFIK (3)

Match difficile pour Fouad CHAFIK. Le latéral du DFCO a eu beaucoup de mal à suivre Jonathan Bamba, très dangereux lors du premier acte. Et, surtout, il fait une faute naïve sur Victor Osimhen dans sa propre surface, après une mauvaise anticipation.

La feuille de match


LILLE - DIJON : 1-0


Stade Pierre-Mauroy (40 074 spectateurs)
Temps frais – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Stinat (3)

Buts : Osimhen (45eme +6) pour Lille - Aucun pour Dijon

Avertissements : Pied (42eme) et Reinildo (80eme) pour Lille - Ecuele Manga (51eme) pour Dijon

Expulsion : Aucune

Lille
Lille
Maignan (5) – Pied (5), Fonte (cap) (6), Gabriel (5), Reinildo (4) puis Bradaric (84eme) - Xeka (4), R.Sanches (7) - Ikoné (5) puis L.Araujo (78eme), Yazici (4) puis André (71eme), Bamba (6) - Osimhen (7)

N'ont pas participé : Jardim (g), Djalo, Celik, Bo.Soumaré
Entraîneur : C.Galtier

Dijon
Dijon
Al.Gomis (6) – Chafik (3), Ecuele Manga (4), Se. Coulibaly (4), Alphonse (5) - Lautoa (4) puis Amalfitano (82eme), Ndong (5) - Mama Baldé (5), Chouiar (6), Mavididi (4) puis Tavares (57eme) - Cadiz (5)

N'ont pas participé : Runarsson, Ngouyamsa, Balmont, Sammaritano, Ma.Pereira
Entraîneur : S.Jobard