Ligue des Champions : Le PSG pense déjà à Manchester United

Stephane Allaman / Panoramic

N’allez surtout pas à dire à Thomas Tuchel que le PSG va lâcher son match face à Bordeaux, samedi après-midi (17h) au Parc des Princes, trois jours avant un périlleux déplacement à Manchester en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Pour le technicien allemand, même si le club parisien compte 10 points d’avance sur son dauphin lillois, avec deux matches en moins, ce n’est tout simplement "pas possible. Avec ce maillot, c’est important d’être sérieux, à 100%, et de penser seulement au match qu’on joue. Surtout au Parc des Princes. D’un autre côté, c’est ma responsabilité de protéger les joueurs qui ont beaucoup joué, notamment ces dernières semaines. Il va falloir faire un mix."

"J’ai confiance en ceux qui n’ont pas beaucoup joué, a-t-il poursuivi vendredi, en conférence de presse. Si tu es dans le groupe, tu dois être prêt chaque jour. Peut-être que quelques-uns des gars qui ont joué contre Villefranche peuvent encore jouer contre Bordeaux. Et c’est un match de Ligue 1, on ne peut pas lâcher. C’est nécessaire de reposer quelques joueurs, mais l’équipe qui commence demain (samedi) est capable de gagner."

Verratti attendu samedi

Reste que les esprits, qu’on le veuille ou non, sont forcément déjà un peu tournés vers Old Trafford. Ce que n’a pas nié l’ancien entraîneur de Dortmund: "Tout le monde pense à Manchester. Les joueurs, moi aussi, c’est totalement normal. Mais il faut avoir une approche sereine, comme contre Villefranche, où on a su se focaliser sur le match et jouer sérieusement. Mais c’est tout à fait normal d’y penser, avant et après le match. On doit organiser le voyage, voir avec les joueurs pour les horaires de l’entraînement… Ce n’est pas comme si on interdisait à tout le monde d’utiliser le nom (de Manchester, ndlr). Les joueurs peuvent parfaitement gérer cette situation, ils sont déterminés."

Pour ce match contre Manchester United, justement, Tuchel a son équipe en tête. A une exception-près. "Je connais presque tous les joueurs qui vont jouer mardi. J’en connais dix, pas onze, avoue-t-il en souriant. Et quid de Marco Verratti, de retour à l’entraînement après une blessure à la cheville ? "Avec Marco, honnêtement, on doit essayer demain. Si c’est possible, il débutera, peut-être sur 45 minutes. C’est bien la cheville (dont il souffrait encore récemment), il avait juste eu une petite gêne à l’entraînement (en début de semaine)." Enfin une bonne nouvelle…