Ligue 1 Conforama - L'OM ne guérit pas

Reuters

L'OM ne s'en sort pas. Marseille n'a pu obtenir mieux qu'un match nul devant Monaco (1-1), ce dimanche en match décalé de la 20e journée de Ligue 1. En difficulté sportivement, le club olympien a aussi dû composer avec la colère de ses supporters. Sifflets, chants et banderoles hostiles ont accompagné le match dans un Vélodrome rempli d'environ 50 000 personnes. 

Nouveau symbole d'un mercato raté, la formation du Rudi Garcia a débuté la rencontre sans véritable avant-centre de métier et sans sa recrue défensive phare Duje Caleta-Car. L'entraîneur phocéen préférant faire redescendre Luiz Gustavo avec Rolando en charnière centrale. Maxime Lopez a ouvert la marque d'une frappe lointaine (13e), récompensant l'entame encourageante des Olympiens. Mais Monaco, avec trois recrues titulaires dont Cesc Fabregas, a su répondre par Youri Tielemans lors de son temps fort (38e).

Thauvin, but refusé

A la recherche d'une première victoire depuis novembre, l'OM a frôlé le pire lorsqu'Aleksandr Golovin a frappé sur le poteau sur un errement défensif sidérant de Jordan Amavi (51e). A la recherche d'un second souffle jusqu'à l'heure de jeu, les Marseillais, parfois un peu émoussés, ont à nouveau poussé en fin de match pour aller chercher une victoire nécessaire. Florian Thauvin a cru amorcer la réconciliation avec le public après une percée d'un Kevin Strootman intéressant. Mais une faute de Lucas Ocampos sur Diego Benaglio a poussé l'arbitre à annuler le but après recours à la vidéo (70e).

Marseille et Monaco ont tout de même rectifié le tir par rapport à certaines prestations inquiétantes affichées récemment. Mais les deux clubs restent malades. Au classement, l'OM recule d'ailleurs à la neuvième place alors que l'ASM reste avant-dernière. La convalescence sera longue. La réconciliation avec les supporters aussi.