Ligue 1 : Atal, Yazici... Et s’ils rejouaient cette saison ?

FEP / Panoramic

On ne sait pas si c’est uniquement en raison de l’accumulation des matchs, mais les graves blessures se sont multipliées cette saison en Ligue 1. Et c’est l’Olympique Lyonnais qui a payé le plus lourd tribut, avec un véritable coup du sort le 15 décembre dernier lors de la rencontre face à Rennes. Car deux joueurs de l’OL, Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde, avaient été victimes d’une rupture des ligaments croisés d’un genou au cours de ce même match !

Des croisés en pagaille
 

Deux éléments promis à une absence longue durée, même si le Néerlandais faisait tout pour être remis afin de disputer l’Euro. Une question qui ne se pose plus, ce championnat d’Europe ayant été reporté à l’an prochain en raison de la pandémie de coronavirus. Et alors que cette crise sanitaire a aussi entraîné la suspension de la plupart des championnats à travers le monde, cela pourrait permettre à certains joueurs blessés de terminer une saison sur laquelle ils avaient tiré une croix.


On pense notamment aux deux Lyonnais, et aux autres joueurs qui se sont rompus les croisés depuis le début de cet exercice 2019-2020 et ont dû passer sur la table d’opération. Il y a d’abord eu la rechute de Kevin Monnet-Paquet (Saint-Etienne) en octobre, la grave blessure de Nicolas Cozza (Montpellier) en novembre, celle de Yusuf Yazici (Lille) en décembre, d’Alfred Gomis (Dijon) en février et de Pablo (Bordeaux) au début du mois.

Atal aussi sur le retour ?


Egalement touché à un genou, contre Metz lors de la 17eme journée, Youcef Atal a lui été victime d’une lésion à un ménisque. En fin d’année dernière, une absence de plusieurs mois avait été évoquée pour le très convoité international algérien. Et son entraîneur a donné des nouvelles il y a quelques semaines.

"Youcef est en train de suivre le protocole qu’on avait mis en place. Il travaille individuellement avec les kinés et n’a pas commencé la course, expliquait Patrick Vieira en conférence de presse. Il faudra encore être patient. Quand est-ce qu'il reprendra ? Je ne sais pas. Ça dépend de l’évolution, on ne va pas mettre de date sur son retour." Un retour qui pourrait se préciser plus rapidement que prévu…