Affaire Marega : 3 matchs à huis clos pour Guimaraes

Huit mois après avoir quitté le terrain pour protester contre les cris racistes du public de Guimaraes, Moussa Marega sait depuis vendredi à quoi s'en tenir. L'attaquant international malien du FC Porto a vu l'Autorité portugaise de la prévention et du combat contre la violence dans le sport (APCVD) rendre son verdict vendredi. Le Vitoria Guimaraes écope d'une amende de 55 000 euros et d'une sanction de « trois spectacles sportifs à huis clos », qui ne prendra effet qu’à partir du moment où le public pourra faire son retour dans les stades. Pour rappel, la Ligue portugaise avait fait preuve d'une grande indulgence dans ce dossier, en se contentant d'infliger une amende symbolique de 714 euros à Guimaraes après les incidents du 16 février.