Ligue Butagaz Energie (J7) : Bourg-de-Péage chute, Metz seul en tête

Cette 7eme journée de Ligue Butagaz Energie peut être un tournant. Invaincu lors de ses six premières rencontres, Bourg-de-Péage a vu sa série prendre fin à Chambray. Une rencontre que les Bourguignonnes ont très bien démarré, prenant très tôt l’avantage au score grâce à Djeneba Touré (7 buts sur 7 tirs). Un ascendant qui n’a fait que se confirmer tout au long des 30 premières minutes, conclues avec un avance de sept longueurs pour Chambray. Sous l’impulsion de Sofia Deen (5 buts sur 9 tirs), Bourg-de-Péage a tenté de réagir pour revenir à trois longueurs à un quart d’heure du terme de la rencontre. La fin de match a permis aux coéquipières d’Alexandra Lacrabère (9 buts sur 11 tirs) d’assurer pour une victoire de six buts (33-27). Un résultat qui fait les affaires de Metz, qui a signé sa septième victoire en sept journées à Nantes. Les vice-championnes de France ont démarré fort la rencontre pour mener de cinq buts après à peine plus de dix minutes. Les coéquipières de Camila Micijevic (5 buts sur 7 tirs) ont continué d’appuyer pour mener de sept longueurs à la pause. Démarrant le deuxième acte sur un 7-1, les Messines ont dépassé les dix buts d’avance et ont pu gérer pour s’imposer de onze longueurs (23-34) et prendre deux longueurs d’avance sur Bourg-de-Péage.

Brest et Paris 92 perdent du terrain


Un écart qui s’est également creusé avec les championnes de France en titre, Brest. Les joueuses de Pablo Morel ont, en effet, subi leur deuxième revers de la saison à l’occasion de la réception de Besançon. Pourtant, les coéquipières de Kalidiatou Niakaté (8 buts sur 13 tirs) ont mis les bons ingrédients en début de match pour creuser un petit écart de quatre longueurs en neuf minutes. Toutefois, la machine s’est grippée et Besançon a progressivement fait son retard pour égaliser a neuf minutes de la pause, atteinte par Brest avec un but d’avance grâce à Alicia Toublanc (4 buts sur 5 tirs). La deuxième mi-temps a vu les deux équipes se répondre mais Besançon, grâce à Aleksandra Rosiak (7 buts sur 11 tirs) a fini par prendre l’ascendant grâce à un 4-0 dans les dix dernières minutes. Les derniers efforts brestois ont été vains pour un revers d’un but (34-35) qui voit le BBH pointer à quatre points de Metz. Paris 92 est dans la même situation après son deuxième revers de suite face à Nice. Une rencontre durant laquelle les défenses ont pris le pas sur les attaques, avec seulement neuf buts de chaque côté à la pause. Laura Flippes (4 buts sur 7 tirs) et les Franciliennes ont tenté d’accélérer au retour sur le parquet mais Nice a mieux géré la fin de match pour résister au retour de leurs adversaires et s’imposer d’un but (20-21).

Mérignac enfonce Fleury


Une victoire qui permet aux Niçoises de distancer un peu plus la lanterne route Fleury. Les joueuses du Loiret ont, en effet, concédé un septième revers en autant de journées à l’occasion de la réception de Mérignac. Pourtant, les coéquipières d’Eyatne Rizo Gomez (6 buts sur 10 tirs) menaient de deux longueurs à la pause. Mais Mérignac, porté par Léa Lignières (7 buts sur 9 tirs) a changé la donne dans le deuxième acte pour une victoire de cinq buts (20-25). Fleury reste bon dernier et compte désormais trois points de retard sur Nice. Un bas de tableau dans lequel Plan-de-Cuques s’est donné un peu d’air à l’occasion de sa victoire à Toulon (19-23). Les Varoises s’inclinent pour la quatrième fois de suite et n’ont plus qu’un point d’avance sur les Niçoises. Celles-sur-Belle, pour sa part, a vu l’éclaircie de sa victoire sur les Toulonnaises prendre fin bien vite. Sur le parquet de Dijon, les joueuses des Deux-Sèvres se sont inclinées de deux longueurs (24-22). Un résultat qui permet à la JDA de revenir à seulement un point du duo formé par Brest et Paris 92 aux avant-postes du championnat.

HANDBALL - LIGUE BUTAGAZ ENERGIE / 7EME JOURNEE
Mercredi 3 novembre 2021
Chambray - Bourg-de-Péage : 33-27
Nantes - Metz : 23-34
Paris 92 - Nice : 20-21
Toulon - Plan-de-Cuques : 19-23
Fleury - Mérignac : 20-25
Brest - Besançon : 34-35
Dijon - Celles-sur-Belle : 24-22

>