Adieu à la League Cup pour Liverpool ?

Reuters

Le public anglais se régalait déjà du choc annoncé entre Liverpool et Arsenal. Victorieuses de leur rencontre du troisième tour de la Carabao Cup, les deux grosses cylindrées de Premier League pourraient toutefois ne pas s’affronter. En cause, la participation de Pedro Chirivella au succès des Reds sur la modeste formation de MK Dons (2-0). Liverpool n’aurait pas reçu le certificat international de transfert de son joueur dans les temps. Un certificat que la Fédération Anglaise aurait dû valider pour permettre au jeune liverpuldien de disputer la rencontre.

Le règlement de la Ligue anglaise de football est d’ailleurs très clair sur ce point et stipule clairement qu’un joueur doit être "enregistré dans les temps impartis pour être éligible" et jouer avec son équipe. Une règle dont les dirigeants de Liverpool avaient parfaitement conscience puisque l’un d’entre eux, interrogé par The Athletic, a précisé que le club était "au courant d’un potentiel problème administratif". En clair, n’ayant pas reçu ce fameux certificat international de transfert, les Reds savaient qu'ils n’auraient peut-être pas dû convoquer (et encore moins faire jouer) Pedro Chirivella.

L’optimisme reste néanmoins de mise du côté de la Mersey puisqu’en regardant dans le rétroviseur, un cas similaire s'est présenté en 2014. Sunderland, alors coupable d’avoir fait jouer Ji Dong-Won contre… MK Dons, s'en était tiré avec un simple avertissement. Nul doute que Liverpool espère une répétition de l’histoire dans son intégralité, pour ainsi éviter de se voir tout bonnement et simplement expulsé d’une compétition qu’il comptait bien remporter. En attendant le résultat des investigations, les Reds restent donc qualifiés et disputeront, peut-être, un huitième de finale de choc face à Arsenal, le 29 octobre prochain.


>