Rendez-vous le 18 décembre pour le Clasico !

Icon Sport

C'est samedi prochain, à 13 heures, que devait se dérouler le premier Clasico de la saison de l'autre côté des Pyrénées. Le FC Barcelone et le Real Madrid avaient pris rendez-vous au Camp Nou pour le compte de la 10e journée de Liga, mais c'était sans compter sur les récentes manifestations, plutôt violentes, des indépendantistes catalans qui menacent de fait la bonne tenue de cette affiche planétaire, et monopolisent les forces de l'ordre, alors que ce choc et la rivalité qui oppose les deux parties nécessite aussi un sérieux dispositif de sécurité. Et pas question que ce grand rendez-vous du ballon rond soit pris en otage par une crise politique...

 

De fait, Blaugranas et Merengues avaient été chargés par la fédération (RFEF) de trouver un accord pour décider d'une date commune de report. Et rapidement, c'est le 18 décembre qui avait été choisi. Mais la LFP et son président Javier Tebas n'étaient pas du tout pour et l'avaient fait savoir, évoquant notamment l'argument économique: "Il appartient à la Liga (et non aux clubs ou la fédération) de veiller à maximiser les revenus tirés de la commercialisation des droits audiovisuels du championnat professionnel". L'instance dirigeante souhaitait donc que ce Clasico soit disputé le 4 décembre prochain.

Mais ce mercredi, avec 48 heures de retard donc, puisque la RFEF avait fixé un premier ultimatum à lundi, 10 heures, la Commission des compétitions a statué. Et celle-ci a décidé d'aller dans le sens des deux géants du football espagnol et européen, fixant leurs retrouvailles au 18 décembre prochain, donc. Néanmoins, l'affaire pourrait bien ne pas être encore close, car la ligue dispose encore de la possibilité de faire appel de cette décision.

Zidane : ''Le report du Clásico ne change pas la donne''