Real Madrid : Vinicius, les politiques s'en mêlent

Reuters

Le dégoût a été généralisé à l'échelle internationale après les nombreux chants des supporters de l'Atlético de Madrid, dimanche soir, qui ont traité Vinicius Junior, star du Real Madrid, de singe. La Liga a depuis déclaré qu'elle enquêtait sur cette affaire, tandis que l'Atleti a publié une déclaration condamnant ces actions et affirmant avoir demandé aux autorités d'identifier les contrevenants afin de pouvoir prendre des mesures à leur encontre.

Le Premier ministre s'implique

Même le Premier ministre espagnol s'est exprimé sur la question. Depuis New York, Pedro Sanchez a déclaré à Mundo Deportivo qu'il attendait des mesures fermes de la part des Colchoneros. "Je suis un grand suiveur de l'Atlético de Madrid, donc j'étais très triste. J'attendais un message fort de la part des clubs contre ce type de comportements. Et c'est ce que je vais demander à mon équipe". Pendant ce temps, le secrétaire d'État aux sports, Jose Manuel Franco, a également déclaré à Cadena SER que la loi allait prendre des mesures. "Je suis sûr que la majorité des supporters de l'Atletico Madrid ne sont pas racistes. Nous allons appliquer tout le poids de la loi".


>