Odegaard et son match "spécial" face au Barça

Il le reconnaît lui-même, c’est un match "spécial". Martin Odegaard, prêté par le Real Madrid à la Real Sociedad depuis le début de saison, ne va pourtant pas affronter, samedi après-midi (16h) le club merengue, à qui il appartient depuis janvier 2015, mais son rival historique, le FC Barcelone. Qu’il avait bien failli rejoindre à l’époque, comme il l’a révélé dans une interview accordée au quotidien basque Noticias de Gipuzkoa.

"Beaucoup d’équipes ont contacté mon père et j’y suis allé (à Barcelone, ndlr) une fois, mais finalement, ça ne s’est pas fait", explique le Norvégien. Qui apparaît quelque peu gêné lorsqu’on lui demande si le style jeu barcelonais ne lui conviendrait pas mieux que le madrilène : "Peut-être (rires). Même si je pense que le Real veut aussi gagner en jouant un football offensif, je ne sais pas. Et j’aime le football espagnol, parce que toutes les équipes jouent, veulent avoir le ballon et contrôler les matches."

Cette Liga, le milieu de terrain de 20 ans commence donc à la connaître, et visiblement à l’apprécier, de plus en plus. Car lors de ses deux années dans la capitale espagnole (2015-2017), il a surtout goûté au deuxième échelon avec le Castilla, ne disputant qu’une seule rencontre de championnat avec l’équipe première, avant d’être successivement prêté dans deux formations néerlandaises, Heerenveen puis Vitesse Arnhem.

"J’ai beaucoup grandi en tant que personne"


"Il y avait beaucoup d’attente, on pensait que je jouerais tout de suite, raconte-t-il à propos de son arrivée à Madrid à l’âge de 16 ans. Mais je savais que ce n'était pas le cas, que je devais m'améliorer et prendre mon temps. Même si c’était un peu décevant, parce que je voulais, et je m'attendais, à avoir plus d'opportunités avec l’équipe première. Et c’est aux Pays-Bas que j’ai beaucoup grandi en tant que personne. Parce que j'ai commencé à vivre seul, à sentir que je faisais partie d’une équipe et à avoir plus de responsabilités. En un mot, mûrir."

Une arrivée à maturité dont profite aujourd’hui la Real Sociedad, troisième de Liga, et qui peut compter sur un Odegaard titularisé à 14 reprises en Liga, et auteur de 3 buts. Ce qui n’a pas échappé à l’entraîneur merengue. "ll est très bon depuis le début de la saison, il apporte quelque chose à son équipe", apprécie Zinedine Zidane, qui pourrait récupérer le Scandinave dès l’été prochain, si l’ex-futur prodige confirme sa progression.