Lionel Messi, vraiment la fin du feuilleton ?

Reuters
Et si le "burofax" de Lionel Messi ne restait qu’un mauvais souvenir ? L’été dernier, une bonne partie du monde avait découvert l’existence de ce terme, quand Lionel Messi avait fait parvenir aux services juridiques du FC Barcelone ce recommandé instantané, qui apporte une valeur probante et réelle aux preuves et autres documents juridiques. Et ce afin de signifier son envie de quitter le club catalan, vingt ans après son arrivée.

Le sextuple Ballon d’Or voulait résilier son bail de manière unilatérale, ce qu’autorisait, selon lui, une clause de son contrat. Mais Josep Maria Bartomeu, alors président du Barça, n’a rien voulu entendre, refusant de libérer sa star. Malgré ses envies de départ, Messi, notamment suivi par Manchester City et le PSG, a donc été contraint de rester, à contre-cœur. Près de neuf mois plus tard, et alors qu’il sera libre le 30 juin, il s’apprête désormais à prolonger, après une saison où il aura réussi à inscrire la bagatelle de 38 buts toutes compétitions confondues, dont deux contre Bilbao en finale de la Coupe du Roi, le seul trophée du Barça cette saison.


Rassuré par les possibles arrivées ?

D’après El Confidencial, l’Argentin de 33 ans devrait signer un nouveau contrat de deux ans, mais avec un salaire revu à la baisse. Des émoluments qui avaient fait scandale après les révélations d’El Mundo, qui affirmait fin janvier que Messi aurait touché plus de 555 millions d’euros sur son dernier contrat (2017-2021). Si cette information se confirme, ce sera un gros coup pour le nouveau président, Joan Laporta, qui avait fait campagne sur la prolongation de « La Pulga » pour remporter un deuxième mandat.

Messi aurait donc été convaincu de l’ambition de ses dirigeants, déjà à l’œuvre pour renforcer l’effectif. Après Eric Garcia, son coéquipier de Manchester City Sergio Agüero, grand ami de Messi, devrait aussi rejoindre le Barça, tout comme les Néerlandais Memphis Depay et Georginio Wijnaldum, malgré l’incertitude qui pèse autour du futur de leur compatriote entraîneur Ronald Koeman. Des arguments suffisants pour persuader Messi de poursuivre l’aventure ? Réponse (très) prochainement…

>