Liga : Le Real Madrid, déjà distancé dans la course au titre ?

Reuters

Pour espérer soulever une 35eme fois le trophée de champion d'Espagne, le Real Madrid ne peut plus perdre de temps en route. En effet, alors qu'il ne reste plus que dix journées en Liga, les joueurs de Zinédine Zidane (3emes, 60 points) comptent respectivement six et deux points de retard sur leurs concurrents directs, l'Atlético de Madrid (1er, 66 points) et le FC Barcelone (2eme, 62 points), qui n'ont plus la Ligue des Champions à disputer. Si les Merengue veulent conserver leur titre de champion d'Espagne, ils n'ont donc presque plus le droit à l'erreur tant la cadence imprimée par les Colchoneros semble élevée. Alors que l'entraîneur français n'a cessé de répéter courant février qu'il restait encore de nombreux matchs, et donc de nombreux points à prendre, son équipe semble sur un fil par rapport à ses deux rivaux.

 

Semaine de tous les dangers pour les Merengues


La réception d'Eibar (19eme) ce samedi (16h15), à priori plutôt tranquille, devra permettre au Real Madrid de mettre la pression sur les deux premiers. D'autant plus que les coéquipiers de Karim Benzema vont ensuite avoir droit à un menu des plus copieux, avec une double confrontation contre Liverpool en Ligue des Champions (6 et 14 avril) et le tant attendu Clasico contre les Blaugrana entre les deux rendez-vous européens (le 10). Après ça, on en saura normalement plus sur les ambitions du club pour la fin de saison. Une chose est sûre, une victoire à domicile contre Barcelone semble impérative pour rester en course pour le titre. La 35eme journée, programmée le week-end du 8-9 mai, s'annonce d'ores et déjà bouillante avec un duel entre l'actuel et l'ancien club d'Antoine Griezmann et le dernier gros rendez-vous des Merengue, du moins sur le papier, contre le FC Séville.

 

 

Sergio Ramos, un nouveau coup dur pour Zidane


Si le Real Madrid est capable du meilleur comme du pire cette saison, c'est surtout du côté de l'infirmerie là où le bât blesse. Entre Eden Hazard, qui n'a presque pas joué cette saison, et Sergio Ramos à nouveau touché lors du rassemblement avec l'Espagne, et possiblement absent un mois, c'est sur ce terrain là que la saison des champions en titre pourrait bien basculer du mauvais côté. Alors que Dani Carvajal et Federico Valverde sont également sur le flanc, le retour de Toni Kroos est au moins une bonne nouvelle pour les Madrilènes. Cependant, malgré tout cela, les coéquipiers de Ferland Mendy sont encore en lice sur les deux prestigieux tableaux. C'est sans doute là que réside le plus gros motif d'espoir pour eux. Distancés mais pas largués, les joueurs de Zidane vont devoir montrer durant les prochaines semaines que le champion n'est pas mort et qu'il faudra compter avec eux jusqu'au bout.

 


>