L'Atlético a perdu la tête

Reuters

L'Atlético Madrid aura passé plus de la moitié de la saison en tête de la Liga, mais cela pourrait ne pas suffire. Pour la première fois depuis début novembre, les hommes de Diego Simeone ont abandonné le siège de leader au Real Madrid. S'ils ramènent au moins un point du déplacement au Betis Séville ce dimanche, les Colchoneros vont le récupérer mais ils devront batailler jusqu'au bout pour le conserver.

Séville piège l'Atlético et relance la Liga !

Depuis début février, les coéquipiers de Luis Suarez tournent au ralenti. Ils ont perdu plus de points sur cette période que depuis le début de la saison. Les Madrilènes sont notamment en panne offensivement avec seulement six buts marqués sur les sept derniers matchs. Cette méforme pourrait avoir des conséquences fatales. L'équipe qui était invaincue jusqu'à la mi-décembre et qui a compté dix points d'avance en tête de la Liga ne fait plus la course en tête avant un sprint final qu'il faudra aborder sans Luis Suarez. Le meilleur buteur des Colchoneros est mis sur la touche pendant plusieurs semaines par une blessure musculaire. Le symbole d'une formation qui n'a pas été épargnée par les pépins physiques.

La réussite a fui l'Atlético Madrid


Mais Diego Simeone n'utilise pas l'état de son infirmerie comme une excuse. C'est bien dans le jeu que l'Atlético a perdu les certitudes qui lui ont permis de survoler le début du championnat. Joao Felix a notamment marqué le coup et Marcos Llorente, aussi surprenant qu'il a été, n'a pas été suffisant pour continuer à faire la différence sur tous les tableaux.

La défaite à Cornella au deuxième tour de la Coupe du Roi a mis en évidence les limites d'un banc qui n'était pas forcément taillé pour assumer un automne aussi réussi sur la scène nationale que dans les échéances européennes. La formation qui a remporté huit de ses 20 victoires par seulement un but a vu la réussite s'en aller. La chance n'est plus au rendez-vous au contraire de rivaux qui sont en grande forme.

Et cela se ressent dans les résultats dans les confrontations directes qui pourraient faire la différence. L'Atlético Madrid doit encore se déplacer au Camp Nou mais n'a gagné qu'un point en deux matchs face au Real Madrid. C'est cette différence de buts particulière qui permet aux coéquipiers de Karim Benzema de pointer en tête de la Liga ce dimanche matin après le succès dans le Clasico.

Koke : "Nous avons toujours notre destin en main"


>