La Liga : le Barça est "capable de réagir", assure Koeman

Reuters

"Il faut toujours gagner quand on est le Barça, et c'est encore plus vrai après une défaite", a commenté mardi le technicien néerlandais en conférence de presse. "On sait qu'on doit le faire, qu'on doit bien jouer, se créer des occasions et être efficaces, et je pense que l'équipe est capable de bien réagir", a-t-il ajouté. "Nous progressons, il ne faut pas s'arrêter sur un seul résultat. Je comprends bien qu'une défaite face au Real Madrid soit décevante, mais il y a beaucoup de bons points, on peut être satisfaits du chemin que nous suivons", a poursuivi Koeman.

"On parle de gens qui ont des problèmes d'éducation, qui ne respectent pas les règles ou certaines valeurs."

Le Barça pointe à la neuvième place de la Liga après la 10e journée, avec seize points, six points derrière le leader, la Real Sociedad, et un point derrière son adversaire de mercredi, le Rayo Vallecano. Après la défaite face au Real, l'entraîneur néerlandais a été chahuté par des supporters à sa sortie du stade en voiture dimanche soir, des incidents - sans gravité - que le club a fermement condamnés. "A mes yeux, c'est un problème social", a commenté Koeman. "On parle de gens qui ont des problèmes d'éducation, qui ne respectent pas les règles ou certaines valeurs."

Rejetant l'idée que cet épisode ait pu lui donner envie de démissionner, Koeman a assuré vouloir "profiter" de chaque instant : "je veux profiter, que ce soit pendant huit ans, un an ou trois mois." Revenant au match contre le Rayo Vallecano, l'entraîneur des Blaugranas a reconnu qu'il ne savait pas s'il pourrait compter sur son jeune attaquant Ansu Fati, sorti dimanche à la 70e minute. "Il a des douleurs qui n'ont rien à voir avec sa précédente blessure (au genou droit, ndlr). Demain matin, nous déciderons s'il fait le voyage avec nous."


>