FC Barcelone : Quel avenir pour Coutinho ?

Reuters

Le Barça sans Messi, ça gagne aussi. Désormais sans leur génial Argentin, parti au PSG et qui a été applaudi par ses ex-supporters dimanche soir à la dixième minute du match face à la Real Sociedad, les Catalans ont bien débuté cette nouvelle saison de Liga en dominant la Real Sociedad 4-2, même s’ils se sont fait un peur en fin de rencontre, quand les Basques sont revenus à un but à la 85e minute de jeu.

Le Barça s'est fait peur face à la Real Sociedad


Sans Messi donc, mais aussi sans Samuel Umtiti, Miralem Pjanic et Philippe Coutinho, laissés de côté par Ronald Koeman pour ce match d’ouverture. Des joueurs indésirables pour un club catalan en grande difficulté financière, et qui doit se séparer de plusieurs éléments. Notamment de ceux qui ne jouent pas et possèdent un salaire (très) élevé. Coutinho rentre dans cette catégorie, lui qui n’est plus apparu sur un terrain depuis fin décembre et qui a été proposé à plusieurs formations.

Un échange avec Arsenal ?


Notamment à l’AC Milan, à la Roma et surtout à la Lazio, où son nom a circulé avec insistance dans le cadre d’un prêt, affirme La Gazzetta dello Sport. Et le Barça, qui préférerait un transfert, serait disposé à prendre en charge une partie de ses émoluments. Mais un retour en Italie ne constitue pas la seule opportunité de rebondir pour l’ancien Intériste. Vraiment révélé à Liverpool (2013-2018), le milieu de terrain brésilien, aujourd’hui âgé de 29 ans, pourrait retourner en Premier League.

Si un retour chez les Reds semble à exclure, on évoque une opération avec Arsenal dans le quotidien Sport. Le FC Barcelone aurait ainsi proposé un échange sec avec Pierre-Emerick Aubameyang. Leurs salaires sont pourtant bien différents, Coutinho percevant 25 millions d’euros bruts par an, alors qu’Aubameyang perçoit lui environ 14 millions d’euros. Et le Barça lui proposerait 10 millions de salaire annuel. Une opération où Kia Joorabchian, l’influent agent de Coutinho, serait à la manœuvre. Mais les Gunners seront-ils partants ?

>