Affaire du chantage à la sextape : Benzema parle d'une "mascarade"

Panoramic

Coup de tonnerre : Karim Benzema sera bel et bien jugé pour la fameuse affaire de la sextape. En effet, le parquet de Versailles a tranché dans cette affaire de chantage à l'encontre de son ancien coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena. Le natif de Bron est ainsi renvoyé en correctionnelle pour « tentative de chantage » dans ce dossier dont les faits remontent à 2015.

Benzema sera bien jugé


Le parquet reproche à l'ancien attaquant de l'Olympique Lyonnais d'avoir exhorté l'ancien joueur de l'OM à payer des personnes qui menaçaient de dévoiler une vidéo confidentielle et d'ordre privé du joueur de l'Olympiakos. Benzema n'est d'ailleurs pas seul. Quatre autres hommes sont également renvoyés dans cette affaire. Au menu, tentative de chantage pour les quatre et abus de confiance en plus pour deux d'entre eux, comme l'indique l'AFP.

"C'est pour quand la mascarade"

L'attaquant du Real Madrid Karim Benzema a ironisé dans la foulée sur "la mascarade" du procès en correctionnelle à venir dans l'affaire de chantage visant son coéquipier Mathieu Valbuena via une sextape, dans un message au ton provocateur publié dans une "story" sur Instagram. "Bon alors c'est pour quand la mascarade, hein ?", a-t-il réagi sur le réseau social, quelques heures après l'annonce de son renvoi devant le tribunal correctionnel de Versailles, à une date qui n'a pas encore été fixée.

 

La Liga - Tous les buts de Karim Benzema en 2020 : 

 


>