Grand Slam de Paris : Une belle récolte de médailles pour la France

Une première journée de compétition et des médailles françaises au Grand Slam de Paris, dont c'est le 50eme anniversaire ! Evénement auquel n’ont pas pris part Teddy Riner, Clarisse Agbegnenou et les autres héros des JO de Tokyo. Sur les 28 représentants tricolores engagés ce samedi sur les tatamis de l'Accor Arena, douze ont combattu pour une médaille, dont trois pour la consécration suprême. La première de ces trois finales a opposé Mélanie Legoux Clément à la Japonaise Wakana Koga dans la catégorie -48kg. Et la messe était dite après 62 secondes de combat. Grâce à une immobilisation au sol de laquelle la Tricolore n’a pas su se défaire, la Nippone l’a emporté par ippon. Blandine Pont et Shirine Boukli, championne d’Europe l’an dernier, sont toutes les deux montées sur la troisième marche du podium, au détriment de la Portugaise Catarina Costa et de la Serbe Milica Nikolic. Une revanche pour Boukli qui avait été éliminée dès le premier tour des JO de Tokyo par son adversaire du jour.


A.Gneto pas récompensée


Astride Gneto peut également nourrir des regrets tant elle a dominé Gefen Primo en finale de la catégorie -52 kg. Comme Mélanie Legoux Clément, la judokate de l’US Orléans Loiret a dû se contenter de l’argent. Malgré plusieurs attaques, elle n’a pas eu ce coup de rein pour l’emporter dans le temps imparti. Le combat s’est prolongé au golden score et l’Israélienne, pénalisée à deux reprises pour un manque de combativité, a raflé la mise sur un contre subtil que personne n’a vu venir. En plus de Pont et Boukli, l'équipe de France féminine a également décroché une autre médaille de bronze, en -63kg, grâce à Manon Deketer. La judokate de 23 ans s'est inclinée en demi-finale face à la Britannique Lucy Renshall, mais s'est bien rattrapée en battant l'Allemand Sappho Coban dans la petite finale, sur une immobilisation après 56 secondes de combat. Le troisième Français en finale ce samedi s'est incliné également. Théo Riquin (22 ans), en -73kg, s'est incliné au golden score contre le Japonais Harada, qui a fini par l'immobiliser. Romain Valadier Picard (-60 kg), Orlando Cazorla (-66 kg) et Walide Khyar (-66 kg) ont également contribué à la moisson de médailles en se parant de bronze.

>