VTT (H) : Pidcock sacré, van der Poel à terre, deux Français dans le Top 10




C'est le nouveau petit prodige du cyclisme britannique, et à 21 ans, le voici déjà champion olympique ! Thomas Pidcock a remporté l'épreuve de VTT ce lundi sur le parcours d'Izu, en bouclant les sept tours du parcours en 1h20'49. Le natif de Leeds, membre de l'équipe Ineos Grenadiers depuis le début de l'année, a réussi la course parfaite, parvenant déjà à gagner 26 places dans le premier tour, lui qui était placé en 29eme position sur la ligne de départ. Dès le troisième tour, il s'est retrouvé dans le trio de tête, en compagnie des Suisses Mathias Flueckiger et Nino Schurter, le tenant du titre. Au début du deuxième tour, Pidcock a décidé de partir seul et personne n'a réussi à le suivre. Le Britannique a creusé l'écart tout au long des deux derniers tours, pour finalement l'emporter avec 20 secondes d'avance sur Flueckiger et 34 sur l'Espagnol David Valero, Schurter ayant craqué sur la fin, pour finir au pied du podium. Champion du monde espoirs de VTT en 2020 et vainqueur d'une manche de la Coupe du Monde élite en 2021, Tom Pidcock entre définitivement dans le grand monde avec ce premier titre olympique !

Les deux Français dans le Top 10


Côté français, Victor Koretzky (26 ans), dixième à Rio il y a cinq ans et vainqueur d'une manche de la Coupe du Monde cette année, a pris la cinquième place, à 46 secondes du vainqueur. Loin de Pidcock, il est longtemps resté dans le groupe de chasse qui visait la médaille de bronze, mais n'a pas pu résister dans l'emballage final. Jordan Sarrou (28 ans), champion du monde 2020, termine quant à lui neuvième à 1'36. La sensation de cette course est bien sûr venue de Mathieu van der Poel. Le Néerlandais, qui avait abandonné le Tour de France après une semaine pour se consacrer à cette épreuve olympique de VTT, a chuté dès le premier tour, effectuant un soleil au-dessus d'une grosse pierre. Touché à la tête et au dos, il a réussi à poursuivre la course, avant de jeter l'éponge à deux tours de la fin. Une désillusion pour l'ancien maillot jaune, qui va devoir attendre trois ans de plus pour réaliser son rêve olympique...

>