Voile (F) : Lecointre et Retornaz en bronze sur le 470 féminin

Nouvelle médaille pour la voile française à Tokyo. Après les médailles d'argent en planche à voile (RS:X) de Thomas Goyard et Charline Picon, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz ont pris le bronze en 470 féminin ce mercredi. A la deuxième place avant la Medal Race du jour, les Bleues semblaient se diriger vers la médaille d'argent... jusqu'à la dernière bouée. En effet, juste devant elles, le duel entre la Grande-Bretagne, presque assurée de l'or avant cette dernière régate, et la Pologne a vu ces dernières passer devant sur une manœuvre « ratée » des futures championnes olympiques. Presque une offrande de la part d'Hannah Mills et Eilidh McIntyre qui permettent donc à Agnieszka Skrzypulec et Jolanta Ogar de prendre l'argent. En effet, suite à cette fin de Medal Race inattendue, les tandems polonais et français sont à égalité de points (54), or c'est la place lors de cette dernière manche qui fait la différence (4eme contre 6eme). De ce fait, la Grande-Bretagne est en or, ce qui permet à Mills de faire le doublé après Rio en 2016 (avec Saskia Clark), devant la Pologne et la France.


La réclamation française n'a rien donné


A l'arrivée, Lecointre et Retornaz ont logiquement porté réclamation suite à ce dernier dépassement, elles qui suspectent les Britanniques d'avoir laissé passer leurs concurrentes directes. Le flou s'est alors emparé du plan d’eau d’Enoshima. Malheureusement pour les Bleues, la protestation déposée n'a rien donné et c'est donc bien de bronze qu'elles se pareront sur le podium. Une belle médaille pour elles qui a cependant un léger goût amer vu les circonstances, alors qu'Ogar semble clairement adresser un geste de remerciement aux Britanniques après le dépassement. Après le bronze à Rio en 2016 avec Hélène Defrance, Lecointre remporte tout de même une deuxième médaille olympique, la 25eme de la délégation française dans ces Jeux d'été 2020. Chez les hommes, ce sont les Australiens Mathew Belcher et Will Ryan qui ont remporté la médaille d'or en 470. Ils devancent les Suédois Anton Dahlberg et Fredrik Bergström et les Espagnols Jordi Xammar et Nicolas Rodriguez sur le podium, alors que les Français Kevin Peponnet et Jérémie Mion ont terminé à la 11eme place.

« Maintenant, les doutes sont levés »


« Sur la Medal Race, on a eu le sentiment de s'être fait un peu léser par une course par équipes par les Anglaises. On avait un doute, on avait l'impression que ça s'était fait contre nous. Un jury s'est réuni et ils ont pris la décision de laisser le classement tel quel. Pour nous, ça ne joue pas en notre faveur. On a tout donné, ça nous donne le bronze et on en est hyper contente, même si forcément... », a confié Retornaz, au micro de France Télévisions. « On a posé cette réclamation pour avoir accès au tracking et à la vidéo, parce qu'on a eu un doute sur la manière dont les Anglaises ont perdu des places et on a voulu éclaircir ce doute. Maintenant, on ne remet pas du tout en cause la décision du jury, les doutes sont levés, a pour sa part déclaré Lecointre. Quand on joue une médaille et que c'est serré comme ça, on prend ce droit (de porter réclamation) et on joue la médaille jusqu'au bout. »

>