Tir : Pas de finale pour Lamolle et Goberville

Toujours pas de médaille en tir pour la délégation française aux Jeux Olympiques de Tokyo. Les deux tricolores en lice lors des qualifications du tir rapide au pistolet à 25m ne sont pas parvenues à se hisser dans le Top 8 qualificatif pour la finale. Mathilde Lamolle (24 ans), qui avait terminé septième de la finale du tir à 10m, a fini  douzième de ces qualifications, avec un score de 582 : 288 en précision et 294 en précision, avec 44 scores de 10 (le centre de la cible) sur 60 tirs. Quant à Céline Goberville (34 ans), vice-championne olympique du tir à 10m en 2012 à Londres et huitième de la finale de cette épreuve le week-end dernier, elle a terminé 31eme avec 574 points (287 en précision et 287 en vitesse, 35 scores de 10). Pour se qualifier, il aurait fallu réussir 584 points. Le meilleur score est revenu à la Bulgare Antoaneta Kostanidova, auteure de 590 points et 50 scores de 10.

Batsarashkina sacrée championne olympique





En finale, c'est la Russe Vitalina Batsarashkina, vice-championne olympique à 10m en 2016 à Rio, qui a décroché l'or, en marquant 38 points, nouveau record olympique. Mais elle a dû avoir recours à un tir de play-offs face à la Sud-Coréenne Minjung Kim, remporté 4-1, avant d'être assurée du titre olympique. La Chinoise Jiaruixuan Xiao prend le bronze, avec 29 points.

>