Surf : Bourez verra les quarts de finale, Defay et Ado éliminées



La journée a mal démarré pour l’équipe de France à Tsurigasaki. Première Tricolore engagée dans les huitièmes de finale de l’épreuve olympique de surf, Johanne Defay a vu ses espoirs de bien figurer prendre fin. Solide au premier tour, la native du Puy-en-Velay n’a pas confirmé à l’occasion de son duel avec la Portugaise Yolanda Hopkins, qui a signé un meilleur score au bout des 30 minutes allouées aux deux surfeuses. Après trois premières vagues manquées, la Tricolore est allée chercher une note de 3,57 points sur sa quatrième. De son côté, Yolanda Hopkins a tenté sa chance sur huit vagues mais a très rapidement mis la pression sur la Tricolore avec 4,67 points dès sa deuxième vague. La Portugaise a ensuite ajouté 6,17 points sur sa quatrième vague pour porter son total à 10,84 points. Sous pression, Johanne Defay a amélioré sa marque avec 5,83 points sur sa septième vague mais sans que cela lui permette de prendre l’avantage. Avec un total à 9,40 points, la Française s’arrête dès les huitièmes de finale.


Fitzgibbons prend le meilleur sur Ado


Pauline Ado n’a pas connu une meilleure fortune dans son duel avec l’Australienne Sally Fitzgibbons. L’Australienne a débuté avec un grand nombre de tentatives de vagues mais elle a dû attendre sa huitième pour marquer un score significatif avec 5,83 points. De son côté, la Tricolore a limité ses efforts mais a très tôt inscrit ses deux meilleures vagues avec 4,23 points à sa deuxième tentative puis 4,80 points sur sa troisième. Avec un total de 9,03 points, Pauline Ado devait alors attendre de voir ce que Sally Fitzgibbons allait pouvoir faire. C’est sur sa dernière vague que l’Australienne a pu asseoir sa domination. Avec 5,03 points sur cette ultime tentative, Sally Fitzgibbons a conclu avec un total de 10,86 points qui lui assure une place en quarts de finale du tournoi olympique de surf féminin. Côté Français, les espoirs se tournent désormais vers Michel Bourez et Jérémy Florès dans le tableau masculin.

Bourez répond présent et verra les quarts de finale


Si l’équipe de France féminine a vu son parcours s’arrêter dès huitièmes de finale, Michel Bourez n’a pas manqué la marche des huitièmes de finale. Le Polynésien a pris le meilleur sur le Marocain Ramzi Boukhiam pour s’ouvrir les portes de quarts de finale. S’il a tenté sa chance sur pas moins de douze vagues, Michel Bourez a très tôt établi ses deux meilleures performances avec 6,83 points sur sa troisième tentative puis 5,60 points sur sa quatrième. Une pression qui a peut-être été trop forte pour Ramzi Boukhiam qui a marqué 4,90 points sur sa quatrième vague. Le Marocain a ensuite dû attendre sa huitième tentative pour ajouter 4,50 points à son total. Mais, avec seulement 9,40 points à son crédit, ce dernier s’incline face à Michel Bourez, qui a inscrit 12,43 points lors de ce duel.

>