Skateboard : Milou au pied du podium





Le premier titre de l'histoire du skateboard olympique sera donc...japonais ! Yuto Horigome (22 ans), a triomphé à domicile dans l’épreuve de street, avec 37,18 points, devant le Brésilien Kelvin Hoefler (36,15) et l’Américain Jagger Eaton (35,35). Dans cette finale avec sept passages par skateur (deux en mode « course », où il faut aller vite et faire des figures, et cinq en mode « trick » où il faut réussir une belle figure) où les deux moins bons passages sont retirés de la note, le Japonais a notamment réussi un 9,35 sur son troisième « trick . C’est moins bien que les 9,40 d’Eaton, mais au total, c’est lui qui remporte cette première médaille d’or de la discipline. Deux Français étaient présents en finale, mais ils ne sont pas parvenus à décrocher de médaille. Ils ont beaucoup chuté (comme les autres, d’ailleurs), et Vincent Milou termine au pied du podium, avec 34,14 points, et Aurélien Giraud à la sixième place, avec 29,09 points. Lundi, c’est l’épreuve féminine qui sera au menu.

Si vous avez manqué les qualifications :






Jour de premières à Tokyo ! Juste après le surf, c’est le skateboard qui a fait ses grands débuts olympiques, et les Français ne se sont pas ratés ! Aurélien Giraud et Vincent Milou, les deux tricolores en lice dans l’épreuve de « street » (qui consiste à faire un maximum de figures, notées par des juges, en un minimum de temps, sur des structures reconstituant du mobilier urbain, comme des rampes ou des escaliers), se sont qualifié pour la finale en réussissant respectivement le premier et le cinquième score des qualifications. Giraud, le Lyonnais de 23 ans, a signé un total de 35,88, et Milou, le Landais de 24 ans, un total de 34,36 points. La finale se déroulera dans la foulée, avec six autres skateurs : deux Américains, un Brésilien, un Japonais, un Péruvien et un Portugais.

>