Pentathlon moderne : Les Français au-delà du Top 10 après le tour de classement en escrime

Vice-championne olympique en 2016 et vice-championne du monde en 2021, Elodie Clouvel vise une nouvelle médaille sur le pentathlon moderne cette semaine. Et le tour de classement d'escrime n'a pas vraiment souri à la pentathlète de 32 ans. Elle n'a terminé que 24eme, avec 16 victoires pour 19 défaites dans cette discipline qui se joue à l'épée lors d'assauts qui ne durent qu'une minute. Clouvel, durant l'un de ses 35 assauts, a battu sa compatriote Marie Oteiza (27 ans), mais cette dernière a fini devant elle au classement, avec 19 victoires pour 16 défaites, pour finir 13eme. C'est l'Allemande Annika Schleu qui s'est montrée la meilleure ce jeudi, avec 29 victoires pour 6 défaites.

Tout se jouera vendredi sur le laser-run


Ce tour de classement en escrime sera suivi vendredi par les cinq véritables épreuves du pentathlon : le 200m nage libre, l'épreuve d'escrime "bonus" avec un tableau déterminé par le tour de classement de la veille, des assauts de 30 secondes et des éliminations, le saut d'obstacles, puis le laser-run. Sur cette dernière épreuve, les concurrentes partiront en fonction de leur classement, un point équivalant à une seconde, et devront alterner tir au pistolet et course à pied. La première à franchir la ligne sera donc sacrée championne olympique. Le règlement est le même pour les hommes, et deux Français disputaient également le tour de classement en escrime ce jeudi matin : Valentin Prades (28 ans), champion d'Europe 2018 et quatrième aux JO de Rio, et Valentin Bellaud (28 ans), champion du monde 2016 et 2019. Prades a pris la onzième place, en remportant 19 de ses 35 matchs, et Belaud la 19eme place en remportant 18 matchs sur 35.

>