Pékin 2022 : Le protocole sanitaire chinois dans le viseur

Nouvelles craintes avant les Jeux d'hiver 2022. Alors que depuis maintenant presque 2 ans, la pandémie de coronavirus rythme le quotidien du monde entier, l'événement tant attendu à Pékin (4-20 février) n'y échappera pas. A un peu plus de deux semaines du début de la compétition, le protocole sanitaire mis en place par les autorités chinoises commencent même à tracasser certains. En effet, déjà arrivé sur place, Radio Canada s'est récemment inquiété de la situation, alors qu'une une série de tests est demandée quelques jours avant le départ, avant d'être placé dans une bulle sanitaire en Chine et d'être contrôlé quotidiennement. Or, le média canadien a notamment indiqué que « lorsqu'on débarque en Chine, les tests effectués ailleurs n'ont aucune valeur. » De plus, des « tests négatifs puis positifs » ont rendu la situation encore plus délicate, la quarantaine se faisant dans « un endroit, plutôt lugubre, transformé en centre d'isolement », qui a apparemment été fermé depuis. Visiblement, les autorités chinoises utiliseraient des tests PCR plus sensibles « à des niveaux extrêmes », toujours d'après les journalistes canadiens déjà sur place.

 

Le protocole sanitaire pourrait tout chambouler ?

Ces tests détecteraient notamment plus facilement d'anciennes traces de contagion chez ceux qui ont récemment attrapé la Covid-19. D'après le Dr Isaac Boche, spécialiste des maladies infectieuses et interrogé par Radio Canada, cela « signifie essentiellement que toute personne ayant une infection récente a une chance non négligeable d'être testé positive en Chine, même si elle a eu plusieurs tests négatifs au Canada. » Forcément, ces révélations pourraient rapidement poser problème alors que les nombreuses délégations du monde entier ne vont pas tarder à s'envoler pour Pékin. Or, les athlètes, qui ont récemment été positifs, pourraient l'être à nouveau à l'approche des Jeux d'hiver. Un journaliste canadien va même plus loin et annonce que « si les normes en place sont maintenues, un grand nombre d'athlètes verront assurément leurs Jeux prendre fin avant qu'ils ne commencent. Ou encore, ils se retrouveront en isolement juste assez longtemps pour gâcher des performances qu'ils ont mis des années à préparer. » Affaire à suivre.


>